fbpx

5 astuces pour aider Mamie à se repérer dans le temps

Dimanche, 15 heures, c’est l’heure de notre visite mensuelle à ma grand-mère Adèle, 86 ans. A notre grande surprise, nous trouvons porte close. De retour à la voiture, mon fils l’aperçoit au loin, son cabas de courses accroché au bras.


Je lui dis “Mais mamie, c’est dimanche”. Je n’aurais qu’un simple “Ah bon” en guise de réponse.

Je comprends que le sujet est plus grave qu’il n’y paraît.

Ma grand-mère a des difficultés à se repérer dans le temps.

J’appelle ma mère et lui raconte la scène. La suite de la conversation prend une tournure qui me met mal à l’aise. Le gros mot est prononcé : maison de retraite.

Pas si vite Maman, il existe d’autres solutions.

Les personnes du monde médical appellent cela la désorientation temporo-spatiale.

Définition : la désorientation temporospatiale

C’est l’incapacité pour le sujet qui en est atteint, de se repérer par rapport au temps et à l’espace. En général, la désorientation temporelle précède la désorientation spatiale. On rencontre ces troubles au cours du syndrome confusionnel, du syndrome démentiel ainsi que dans certaines formes de troubles de l’humeur.

source: http://www.informationhospitaliere.com/dico-146-desorientation-temporo-spatiale.html

C’est un symptôme courant chez les personnes âgées. Il concerne aussi bien l’heure de la journée, le jour, le mois, la saison que l’année.

Il existe de nombreuses causes potentielles. Certaines de ses causes sont dites pathologiques. Cela veut simplement dire qu’une maladie est à l’origine du problème. Les personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer, de démence à corps de Lewy ou encore de démence frontotemporale présentent une désorientation temporo-spatiale.

Les autres causes potentielles sont les traumatismes, les effets secondaires de médicaments, l’alcool, etc.

Les conséquences

Se tromper de jour, lorsque cela n’est pas annonciateur d’une maladie, n’est pas critique en soi. J’y suis confronté pendant mes vacances comme beaucoup de personnes non-dépendantes. Néanmoins l’heure à une place centrale dans notre organisation, peu importe l’âge que nous avons.

Les personnes âgées doivent prendre leurs médicaments à l’heure. Elles doivent allumer leur poste de télévision à l’heure pour regarder leurs émissions préférées. Elles doivent aller à le dimanche à  l’église ou au club des anciens, à l’heure.

Savoir qu’il est 9 heures n’est pas important. Par contre, oublier de faire ce qui est prévu à 9 heures ou le faire à la mauvaise heure l’est.

Qu’est ce qu’il pourrait arriver si votre maman oubliait de prendre ses médicaments ? Pire, que se passerait t’il si elle les prenait deux fois ?

Si les problèmes s’accumulent, l’autonomie de votre proche est en danger.

Mais avant d’envisager un placement en maison de retraite ou en EHPAD, il existe de nombreuses solutions astucieuses pour améliorer la situation et que votre maman puisse rester à chez elle.

Quand faut t’il s’en inquiéter ?

Avant de s’alarmer, il convient de bien observer les évènements.

Est-ce que vous avez vu une évolution soudaine ? Quelle est la fréquence de ses égarements ? Est-ce que la confusion s’accentue ?

Si la sécurité de votre maman est en péril, dans le cas par exemple de risque de fugue, consultez tout de suite. Vous pouvez vous orienter vers votre médecin généraliste. Si celui-ci ne vous donne pas une réponse satisfaisante, demandez lui qu’il vous oriente vers le réseau gérontologique de votre agglomération. Si vous avez des difficultés à trouver le bon interlocuteur, consultez votre CLIC (Centre Local d’Information et de Coordination) en vous rendant dans votre mairie.

Si votre maman n’est pas en danger alors pas de panique. Lors de sa prochaine visite médicale, faites en part à son médecin.

Néanmoins, c’est peut-être le bon moment pour anticiper et commencer à mettre en place des routines simples qui seront très utiles dans le futur.

Chez LiNote, nous entendons souvent des personnes qui regrettent d’avoir trop attendu avant de mettre en place l’appareil. Quand la situation devient urgente, on n’a plus le temps d’essayer différentes solutions.

Non seulement votre maman sera ravie de rester chez elle mais les quelques euros investis pourraient lui éviter quelques mois d’une maison de retraite très coûteuse.

Les solutions pour continuer à vivre à la maison

Heureusement, il existe de nombreuses solutions pour aider nos proches à se repérer dans le temps ou, encore mieux, pour l’aider à faire la bonne action au bon moment.

L’horloge

Il en existe de toutes formes et pour tous les goûts. Petites, grandes, avec aiguilles ou numériques. Certain en place plusieurs dans la maison pour en avoir toujours une à l’oeil.

Des modèles avec dates  et/ou périodes de la journée existent.

Assurez vous que votre proche arrive bien à lire l’heure sur le modèle que vous aurez choisi.

Maintenant qu’il a toujours l’heure, il lui reste néanmoins à savoir quoi en faire.

Installer une horloge est donc souvent la première étape mais elle n’est souvent pas suffisante.

Calendriers et  semainiers

Il permet de voir, en un coup d’oeil, les choses à faire dans la journée, semaine ou mois en fonction de son format. Calendrier et semainier sont un bon complément à l’horloge.

Pour les personnes ayant des difficultés de lecture, privilégiez les grands modèles. Pour les personnes ayant des troubles cognitifs, il faut parfois être attentif à ne pas mettre trop d’informations pour éviter les confusions.

Là encore, interrogez votre proche pour vous assurer qu’il arrive à en extraire les informations.

Pour les personnes ayant des troubles de la mémoire, la difficulté sera de la consulter au moment opportun.

Essayez de mettre en place une routine en le positionnant à proximité d’un autre objet que votre proche utilise quotidiennement.

Les technologies

Votre smartphone vous aide à vous rappeler de vos rendez-vous professionnels et personnels. Vous vous demandez sûrement pourquoi ne pas mettre cela en place pour votre proche. Avant d’investir dans un appareil coûteux et qui pourrait rester dans un tiroir, il faut se poser la question suivante : Est-ce qu’il saura un smartphone ou une tablette?

Si votre proche n’a jamais fait usage d’un smartphone avant, passez votre chemin et optez plutôt pour une solution spécialisée comme LiNote.

LiNote

LiNote est un véritable couteau suisse pour les personnes qui ont des difficultés à se repérer dans le temps. Il ne nécessite aucun apprentissage de la part de votre proche.

Vous pouvez planifier des rappels de chez vous. L’appareil sonne pour alerter votre proche au bon moment et lui donne les instructions à faire.

L’agenda affiche en permanence les prochains rendez-vous et se met à jour automatiquement. Et lorsqu’aucun tâche n’est à venir, il se transforme en un compagnon ludique en affichant photo ou en vous permettant de l’appeler en vidéo.


Piluliers

Dans le cas spécifique des médicaments, le pilulier est un outil intéressant, en particulier lorsque le nombre de cachets est important. Vous pouvez préparer chaque prise de médicament à l’avance pour éviter les erreurs de posologie. Du modèle simple au plus électronique, il en existe pour tous les goûts.

L’aide à domicile

Pour certaines actions critiques, il peut être nécessaire de faire intervenir un professionnel au domicile de votre parent. Une infirmière pourrait venir lui donner ses médicaments, une aide soignante l’aider à préparer son repas puis le prendre avec elle.

Le placement

Lorsque les solutions ne suffisent plus, le placement en maison de retraite ou en Ehpad est souvent la dernière option. Toutes les situations de danger seront alors écartées. Ne privez pas pour autant votre proche de l’autonomie qui lui reste. Les petits gestes du quotidien comme arroser les fleurs de sa chambre lui permettent de rester actif, le valorise, favorise sa motricité, etc. Même là-bas, l’heure à son importance.

Conclusion

Se repérer dans le temps est critique pour l’autonomie de nos proches. Savoir l’heure, le jour ou l’année n’est pas une fin en soi. Faire ce qui doit être fait au bon moment l’est. Des solutions existent: des plus simples, comme les horloges aux plus abouties, comme LiNote. Ces solutions permettent de gagner en sérénité, de retarder la perte d’autonomie voir de retarder le placement en maison de retraite.

5 astuces pour aider Mamie à se repérer dans le temps