Comment aider les personnes âgées à apprendre à utiliser une tablette ?

Les tablettes tactiles sont des outils très pratiques pour les personnes âgées. En plus de les divertir, elles leur permettent de garder le contact avec leurs proches, de gérer leur quotidien, leur santé et bien d’autres choses encore. 
Cependant, il n’est pas toujours évident pour elles de s’en servir. Voici donc quelques astuces et conseils pour aider votre proche à apprendre à utiliser sa tablette tactile.

LiNote, la tablette pour personne âgée qui ne nécessite pas d’apprentissage 

Avant la lecture de ce guide, sachez qu’il existe une tablette conçue spécialement pour les personnes âgées.  Cette tablette peut facilement être utilisée sans apprentissage et sans aide particulière : il s’agit de la tablette LiNote

Parmi ses principales fonctionnalités, cette tablette permet à la personne âgée de recevoir des appels vidéo, des photos et des messages de toute sa famille.

La tablette LiNote est entièrement paramétrable à distance par la famille. Votre proche n’aura donc jamais besoin de manipuler sa tablette. Lorsque vous l’appellerez en visio par exemple, l’appel décrochera automatiquement dès que votre proche viendra regarder l’écran de la tablette.

Envie d’en savoir plus ?  Découvrez LiNote.

10 conseils pour l’aider à apprendre à utiliser une tablette

1. Faites le point sur les besoins de votre parent

Pour bien apprendre à utiliser une tablette tactile à une personne âgée, il faut tout d’abord commencer par cibler ses envies et ses besoins.

Chaque personne a des attentes différentes. Si certaines vont aimer jouer avec leur tablette, d’autres voudront l’utiliser pour naviguer, écouter de la musique, regarder des photos ou passer des appels en visio. Et reconnaissons-le, il est bien plus simple d’apprendre à se servir d’un outil quand on aime ce qu’on fait avec.

Commencez par choisir des applications qui correspondent aux attentes de votre parent et essayez-les avec lui pour ne garder que celles qui lui conviennent le mieux.

2. Faites le ménage dans les applications de la tablette

Les tablettes, tout comme les smartphones, sont livrées avec des applications déjà installées et généralement accessibles depuis l’écran d’accueil. Parmi ces nombreuses applications, certaines ne seront pas utiles à votre parent. 

Pour une personne âgée qui n’a jamais utilisé de tablette de sa vie, retrouver une application peut alors devenir très compliqué. C’est pourquoi il est essentiel de faire le ménage et de ne garder et/ou télécharger uniquement celles dont elle va se servir. Pour l’aider à s’y retrouver, nous vous invitons également à les ranger dans un lieu stratégique sur l’écran d’accueil.

Ainsi, tout ce dont elle aura besoin se trouvera sous ses yeux et elle pourra apprendre utiliser sa tablette sans perdre de temps.

3. Prenez en compte les soucis de santé de votre proche

Avec l’âge, certains problèmes peuvent apparaître. Le plus souvent, il s’agit d’une  baisse de la vision, de troubles de la mémoire, ou encore de problèmes de préhension (arthrose par exemple).

Ces soucis peuvent rendre l’usage d’une tablette tactile difficile, voire désagréable. Heureusement, il existe des moyens de les contourner et de rendre son utilisation accessible et agréable :

Réglez le contraste et la luminosité

Afin de lui permettre de voir clairement les textes, les icônes, les photos et les vidéos, il est important de régler le contraste et le niveau de luminosité de sa tablette tactile.
Attention, certains modèles règlent eux-mêmes la luminosité de l’écran en fonction de l’éclairage de la pièce et du moment de la journée.

Dans ce cas, nous vous invitons à tester sa tablette avec lui pour voir si ça lui convient. Dans le cas contraire, vous pourrez décocher cette option dans les paramètres généraux de la tablette et ainsi régler la luminosité manuellement.

Mettez un filtre contre la lumière bleue

Même si les personnes âgées passent moins de temps que nous sur les écrans, la lumière bleue peut fatiguer leurs yeux, plus fragiles.
Ici, la solution est simple : installer un filtre contre la lumière bleue. Il en existe des tas dans les catalogues (ou “stores”) : PlayStore (Android) et AppStore (iOS). 

Bloquez la rotation écran

C’est tout bête et on n’y pense pas forcément, mais la rotation écran peut vite devenir agaçante et problématique pour une personne âgée. Demandez à votre parent l’orientation qu’il préfère et bloquez-la une fois pour toutes.
Il n’aura pas de problème quand il bougera la tablette et pourra s’en servir plus aisément sans se demander ce qu’il a fait.

Pensez à l’ergonomie

La taille des icônes et des caractères, le clavier virtuel et la sensibilité de la pression font partie de l’ergonomie d’une tablette.
Pour une personne âgée, il faut les adapter en fonction de ses difficultés, sous peine de la voir abandonner cet outil.

En ce qui concerne le clavier virtuel, vous en trouverez dans le PlayStore et l’AppStore. Certains sont spécialement conçus pour les personnes qui ont des difficultés avec la motricité fine. En général, ce sont des personnes qui ont des problèmes articulaires dans les mains. Les claviers virtuels sont alors adaptés pour qu’ils puissent taper sans difficulté et sans douleur
Pensez également à désactiver la saisie automatique, qui est bien souvent source d’erreur. Pour cela, vous n’aurez qu’à vous rendre dans les paramètres généraux de la tablette. 

Vous pourrez aussi opter pour un clavier physique qui se branche sur la tablette si votre parent est plus à l’aise pour apprendre à l’utiliser.

Les raccourcis des applications, quant à eux, doivent être facilement identifiables. En somme, il faut choisir des icônes qui représentent bien l’application : une lettre pour les mails, une bulle de conversation pour les messages, etc. 
Ils doivent être assez gros pour que votre parent puisse les voir et les reconnaître d’un simple coup d’œil. 
Vous pouvez changer les icônes grâce à une application dédiée que vous pourrez télécharger dans le PlayStore (X Icon Changer) ou l’AppStore (iCons) de la tablette. 

Enfin, pensez également à régler la sensibilité de pression. Si votre proche doit appuyer trop fort et qu’il n’y arrive pas, il ne se servira pas de sa tablette. Il faut que vous testiez avec lui la pression qui va lui convenir.

4. Choisissez un logiciel pour tablette dédié aux personnes âgées

Certains éditeurs de logiciel ont conçu des interfaces pour les personnes âgées. Facilotab est d’ailleurs un des plus connus du marché (compatible avec IOS et Android). Cela aura le même effet que de configurer la tablette vous-même, mais plus rapidement puisque tout est déjà paramétré, ou presque.

C’est une solution qui peut s’avérer intéressante, mais attention, ce n’est pas gratuit. À vous de voir si les services annexes (assistance technique) et le logiciel en valent la peine, ou si votre intervention suffit à votre proche pour utiliser sa tablette tactile et/ou apprendre à s’en servir.

5. Triez les notifications 

On le sait tous, une tablette, comme un téléphone, est une véritable usine à notifications. Il y en a pour toutes les applications et toutes les fonctions. 

Une personne âgée peut vite être perdue avec toutes ces sonneries et ces affichages intempestifs.

Là encore, la solution est simple : coupez les notifications inutiles. Gardez seulement celles qui peuvent vraiment servir, comme le niveau de la batterie et les messages.

Idéalement, si vous le pouvez, utilisez un son différent pour chaque notification que votre proche souhaite garder. Cela pourra l’aider à identifier l’application qui demande son attention. 

6. Prolongez la mise en veille 

Par défaut, nos tablettes sont réglées pour se mettre en veille rapidement. Cela permet notamment d’économiser la batterie.

Toutefois, cette mise en veille automatique peut parfois être agaçante, même pour nous. Alors pour une personne âgée, qui a peut-être des douleurs dans les doigts : devoir rallumer l’écran parce qu’elle a regardé trop longtemps une photo peut s’avérer décourageant au quotidien. Ainsi, il sera préférable de prolonger le nombre de minutes avant la mise en veille (ex : au minimum dix minutes).

7. Utilisez des mots simples pour lui apprendre à utiliser une tablette

Le vocabulaire lié aux nouvelles technologies peut paraître compliqué pour quelqu’un qui ne les a jamais utilisées.

C’est pourquoi il sera nécessaire d’adapter votre langage lorsque vous dialoguerez avec votre parent. S’il persiste à appeler “boîte aux lettres” l’application pour lire les mails, adaptez-vous et utilisez vous aussi cette appellation. Il en va de même pour “descendre” au lieu de “scroller”… L’important, c’est qu’il s’y retrouve au quotidien.

8. Les mots de passe : à conserver dans un carnet

Difficile d’échapper aux mots de passe. Certaines applications ne s’ouvriront qu’avec eux, mieux vaut donc faire en sorte que votre proche les garde près de lui. Et le mieux pour ça, c’est de les noter dans un carnet. 

Ce n’est pas la méthode la plus plébiscitée, on en convient, mais pour une personne âgée, c’est la façon la plus simple de pouvoir se connecter à ses mails, à sa messagerie… Comme on le sait, ces applications peuvent se déconnecter d’elles-mêmes pour des raisons de sécurité ou de mise à jour.

💡 Astuce
Vous pouvez également enregistrer les mots de passe sur la tablette tactile. Toutefois, cela ne fonctionnera pas avec toutes les applications. De plus, certaines fois votre parent sera tout de même obligé de retaper son mot de passe.

9. Les jeux : apprendre à utiliser une tablette en s’amusant 

Expliquer, c’est bien. Mais rien ne vaut la pratique. Il faut que votre parent s’exerce, de préférence avec vous. Profitez de ce moment pour faire des jeux et surtout, pour faire en sorte que l’apprentissage soit plaisant et ludique

Et pour ça, il faut tout simplement utiliser la tablette et ne pas hésiter à expliquer autant de fois que nécessaire. 

10. Installez un logiciel de contrôle à distance 

Si vous ne pouvez pas passer tous les jours chez vos parents, pensez à installer un logiciel qui vous permettra d’intervenir à distance en cas de souci.

Une erreur de manipulation, une application qui bug, et ça peut vite être la panique. Pour rassurer votre proche et éviter de le priver de son jeu préféré, c’est une solution simple et très efficace.
Dans ce domaine, TeamViewer est le meilleur choix car il très simple à utiliser. De plus, il est compatible avec Android et iOS.

Lui offrir des cours d’informatique

De nombreuses associations permettent aux personnes âgées de prendre des cours d’informatique. Le but est bien entendu de leur apprendre à utiliser une tablette, un ordinateur ou bien encore un smartphone. 
Vous pouvez faire appel à un professeur particulier ou à un organisme associatif. Pour cela, il suffit de vous renseigner auprès de la mairie.

Comment trouver une formation tablette pour senior ?
Nous vous conseillons notre article dédié à ce sujet :
« Les formations à l’utilisation d’une tablette « 


A lire aussi…

Comment aider les personnes âgées à apprendre à utiliser une tablette ?