Guide de la téléassistance

Téléassistance senior : laquelle choisir ?

Votre parent vit seul chez lui et vous avez souvent peur qu’il tombe, se blesse et qu’il ne puisse pas se relever ou prévenir quelqu’un qui pourrait venir l’aider ? 

Les services de téléassistance représentent alors une solution intéressante pour être rassuré(e) au quotidien tout en permettant à son proche de rester vivre chez lui le plus longtemps possible. À travers cet article, découvrez notre guide complet sur la téléassistance !

Téléassistance et téléalarme, quelle différence ? 

Ce sont en réalité deux termes qui signifient exactement la même chose : un système qui permet aux personnes âgées de demander de l’aide lorsqu’ils en ont besoin.

Les 6 différentes solutions de téléassistance

1 : Téléassistance à domicile (classique)

La téléassistance à domicile (ou classique) se compose toujours de deux éléments : une borne fixe branchée à une prise téléphonique et à une prise électrique ainsi qu’un émetteur (ou bouton d’alerte). Ce bouton peut prendre plusieurs formes : bracelet, montre, pendentif, médaillon à accrocher à la ceinture, …

Lorsque la personne âgée appuie sur le bouton, un signal est envoyé à la borne qui appelle le service de téléassistance ou un numéro de téléphone préenregistré (famille, voisin…)

La personne âgée peut ensuite communiquer avec la personne qu’elle a alertée grâce au micro et au haut-parleur intégrés au bouton d’alerte. 

Ses avantages

✔️ Permet à une personne âgée d’être en sécurité partout dans son logement. 

✔️ La personne âgée pourra contacter un chargé de téléassistance à n’importe quelle heure de la journée ou de la nuit (24 heures/24 et 7 jours/7) si la téléassistance classique est couplée avec un abonnement.  

✔️ La majorité des émetteurs (bracelet, médaillon) sont étanches et peuvent facilement passer sous l’eau

✔️ Eligible au crédit d’impôt à hauteur de 50%

Ses inconvénients

La personne âgée doit constamment porter le bracelet, la montre, le pendentif ou le médaillon sur elle.

Est inutile si la personne n’appuie pas sur le bouton : cela arrive lorsque la personne est désorientée par une chute ou un malaise et lorsqu’elle 
tombe dans une position qui ne lui permet pas d’appuyer sur le bouton.

L’autonomie est parfois limitée : il peut être nécessaire de les recharger régulièrement. 


2 : Détecteur de chute automatique

Certains boutons d’alertes (bracelet, montre, médaillon, canne, etc.) sont équipés d’un système de détection de chute : les mouvements brusques enregistrés par les capteurs déclenchent automatiquement un appel d’urgence. 

L’objectif de cette détection automatique est d’éviter qu’une personne âgée ne reste au sol pendant de longues heures sans pouvoir déclencher d’alerte. Elle peut par exemple être coincée et ne pas arriver à appuyer sur le bouton ou bien avoir perdu connaissance en tombant. 

Il existe deux types de détecteur de chute automatique : 

  • ceux qui fonctionnent uniquement à l’intérieur du domicile.
    Le détecteur de chute envoie un signal au boîtier de téléassistance. C’est ensuite ce boîtier qui appelle la plateforme de téléassistance.
  • ceux qui sont équipés d’une carte SIM qui permet d’appeler directement le centre de téléassistance ou un proche grâce au réseau 4G (sans passer par un boîtier).
    Ces détecteurs de chute ont la plupart du temps un micro et un haut-parleur intégrés qui permettent d’échanger avec l’opérateur de téléassistance ou la famille. 

Le détecteur de chute a la particularité de disposer de capteurs capables d’analyser l’activité biométrique de la personne qui le porte. 
On dit qu’un détecteur de chute est un accéléromètre, c’est-à-dire un appareil qui mesure la vitesse de déplacement en tenant compte des changements de gravité. En effet, grâce à ses caractéristiques, le détecteur de chute est capable de détecter automatiquement une chute lourde, sans que la personne âgée n’ait besoin de réaliser une action particulière comme appuyer sur un bouton. 

💡 Bon à savoir
Une chute “lourde” est une chute qui entraîne une perte de verticalité de façon brutale. Elle est à différencier de la chute “molle” au cours de laquelle la personne âgée peut ralentir le fait de tomber en s’accrochant à un meuble ou à une chaise à proximité

À la suite d’une chute lourde, une alerte est automatiquement envoyée au centre de téléassistance ou à un proche. À noter tout de même que la plupart des détecteurs de chute automatiques disposent également d’un bouton d’alerte qui permet à la personne âgée de déclencher elle-même un appel au cas où le détecteur ne se déclencherait pas de manière automatique. 
Par ailleurs, certains modèles de détecteurs de chutes disposent aussi d’une fonction de géolocalisation qui permet de savoir où se trouve exactement la personne âgée qui a chuté. 

Pour résumer le fonctionnement d’un détecteur de chute : 

  1. le détecteur de chute (ou émetteur) analyse les mouvements de la personne âgée qui le porte ; 
  2. lorsque la personne âgée tombe lourdement au sol, le détecteur de chute active un compte à rebours d’une vingtaine de secondes
  3. si au bout des 20 secondes d’attente, le détecteur de chute n’a pas ressenti de mouvement de la part de la personne âgée allongée au sol, il s’allume automatiquement et vibre pendant une trentaine de secondes afin de la prévenir qu’il va envoyer un signal (au centre de téléassistance ou à un proche) ;
  4. si au bout de ces 30 secondes, la personne âgée n’a pas réagi, alors un signal est automatiquement émis ;
  5. le centre de téléassistance prend contact avec la personne âgée allongée au sol via le haut-parleur du détecteur de chute ;
  6. si la personne est inconsciente et qu’elle ne répond pas dans le micro, le centre de téléassistance prévient les secours pour qu’ils interviennent à son domicile.

Avantages du détecteur de chute

✔️ Permet de ne pas rester au sol pendant de longues heures à la suite d’une chute violente (ex : tête qui cogne contre le sol et qui entraîne une perte de connaissance)

✔️ Peut rassurer au quotidien et peut aider une personne âgée qui a tendance à perdre l’équilibre à apaiser ses angoisses et à maintenir ses habitudes de vie. 

✔️ Eligible au crédit d’impôt à hauteur de 50%

Inconvénients du détecteur de chute

N’est pas 100% fiable :  il peut créer des “faux positifs” (ex : lorsque l’appareil glisse des mains de la personne) ou au contraire ne pas se déclencher lorsqu’il y en a une ou lorsque la chute est trop lente (ex : la personne s’accroche à une chaise avant de tomber au sol, ralentissant ainsi la vitesse de la chute).

L’autonomie est parfois limitée : il peut être nécessaire de le recharger régulièrement. 


3 : Téléassistance mobile (par géolocalisation GPS ou GSM)

La téléassistance mobile est un dispositif qui permet à une personne âgée de bénéficier d’un accompagnement rassurant lorsqu’elle sort de son domicile. 
En effet, un dispositif de téléassistance par géolocalisation (GSM ou GPS)  permet à une personne âgée d’émettre une alerte en cas de problème à l’extérieur de son domicile. Le centre de téléassistance qui reçoit l’appel et qui entre en communication avec la personne âgée peut ensuite appeler les secours ou un proche en fonction du besoin. 
Grâce au système de géolocalisation qui permet d’avoir accès aux coordonnées géographiques (latitude et longitude), le centre de téléassistance est capable de retrouver l’emplacement précis de la personne âgée. 

On distingue différents types de dispositifs de téléassistance par géolocalisation :

  • les balises ;
  • les téléphones portables GPS ;
  • les montres GPS ;
  • les ceintures GPS

Avantages de la téléassistance mobile

✔️ Permet sortir sereinement à l’extérieur de son domicile, sans craindre qu’il lui arrive quelque chose. Elle peut d’ailleurs être très utile en cas d’agression

✔️ Discret et complémentaire aux autres systèmes de téléassistance

✔️ Le système de géolocalisation fonctionne 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7

✔️ Eligible au crédit d’impôt à hauteur de 50%

Inconvénients de la téléassistance mobile

Coûte plus cher qu’un dispositif de téléassistance à domicile 

Nécessite le consentement de votre proche pour faciliter son acceptation et faire en sorte qu’il porte bien son bracelet, pendentif ou montre sur lui dès qu’il sort de son domicile. 


4 : Téléassistance GPS Alzheimer

La téléassistance GPS Alzheimer est un dispositif (généralement un bracelet) permettant de maintenir l’autonomie d’une personne âgée qui risque de se perdre (comme cela peut être le cas dans la maladie d’Alzheimer). Ce système de téléassistance contribue également à rassurer les proches car ils peuvent ainsi suivre les déplacements de la personne âgée en temps réel

En effet, la téléassistance GPS Alzheimer permet de définir différentes “zones de vie”. Lorsque la personne âgée sort de ces zones de vie, une alarme se déclenche et alerte le centre de téléassistance qui y est relié (ou envoie une notification aux numéros de téléphone des aidants familiaux). La personne qui reçoit l’alerte est alors en mesure de localiser la personne âgée

Voici un exemple des différentes “zones de vie” qu’il est possible de délimiter : 

  • une zone de vie n°1 :
    cette zone peut correspondre à l’intérieur du domicile
  • une zone de vie n° 2 :
    cette zone peut correspondre aux alentours du domicile (ex : un jardin, une cour,… dans lesquels la personne âgée peut déambuler librement) ;
  • une zone de vie n°3 :
    cette zone peut correspondre à l’extérieur du domicile. Dans ce cas, une alerte est envoyée aux aidants ou au centre de téléassistance. 

Avantages de la téléassistance GPS Alzheimer 

✔️ Permet d’assurer le maintien à domicile d’une personne âgée atteinte de la maladie d’Alzheimer.

✔️ Contribue à rassurer les proches puisqu’ils peuvent suivre en temps réel ses différents déplacements.  

✔️ Fonctionne 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7. 

✔️ Eligible au crédit d’impôt à hauteur de 50%. 

Inconvénients de la téléassistance GPS Alzheimer

Est inutile si la personnes retire son bracelet (ce que que font fréquemment les personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer)


5 : Visio-assistance (ou téléassistance vidéo) 

La visio-assistance est un dispositif de téléassistance qui comporte une caméra. Lorsqu’une personne âgée effectue une pression sur son bouton d’alerte (médaillon, bracelet), la caméra s’enclenche automatiquement. De cette manière, elle peut bénéficier d’un contact visuel (en plus d’un contact vocal) avec ses proches ou avec une personne du centre de téléassistance. 

De leur côté, ils peuvent aussi visualiser ce qui se passe au sein du domicile de la personne âgée et vérifier son état de santé général

Pour que la personne âgée puisse bénéficier de la visio-assistance, certains opérateurs lui mettent à disposition une webcam qui peut être branchée sur sa télé, son ordinateur ou sur un terminal disposant d’un écran (comme une tablette ou un visiophone)

Avantages de la visio-assistance

✔️ Disponible de jour comme de nuit, 7 jours sur 7

✔️ Eligible au crédit d’impôt à hauteur de 50%. 

Inconvénients de la visio-assistance 

Nécessite d’avoir une connexion à Internet (box Internet ou connexion en 4G) pour connecter la caméra en wi-fi. 

Certaines personnes peuvent être réticentes à l’idée d’installer une caméra à son domicile

Nécessite de porter un bracelet ou un médaillon et d’activer le bouton d’alerte pour déclencher un appel en visio.


6 : Téléassistance intelligente (ou connectée)

​​Tomber alors qu’on n’avait pas encore mis son bracelet de téléassistance…
Ne pas pouvoir accéder au bouton de son médaillon parce qu’il a tourné et se trouve maintenant dans son dos…
Tomber trop lentement pour déclencher la détection automatique de chute…

C’est pour éviter ces mauvaises situations que la téléassistance intelligente (ou connectée) a été créée. En effet, comme nous l’avons vu : la téléassistance classique et les détecteurs de chutes automatiques ne fonctionnent pas toujours à coup sûr. 

La téléassistance intelligente regroupe deux types de dispositifs : les capteurs de mouvement et les caméras

Une détection intelligente par capteurs

La téléassistance intelligente fonctionne grâce à des capteurs de mouvement (ou détecteurs) placés dans les différentes pièces de la maison. Ces détecteurs  sont reliés en bluetooth (sans fil) au boîtier de téléassistance, lui-même branché à une prise électrique et relié au centre de téléassistance

Les détecteurs permettent d’analyser les différents déplacements et mouvements de la personne âgée au quotidien. Ainsi, dès qu’une situation inhabituelle (ex : malaise) apparaît, les détecteurs envoient une alerte au centre de téléassistance. 

Comme les dispositifs de téléassistance intelligente comprennent un micro et un amplificateur, le centre de téléassistance est capable d’entrer en communication avec la personne âgée, quel que soit son emplacement au sein de son domicile au moment de la chute. 

Bon à savoir : les dispositifs de téléassistance intelligente sont parfois capables de contrôler la température ambiante du domicile de manière à ce que la famille puisse s’assurer que leur proche vit bien dans une température adaptée à la saison. Selon les offres, des capteurs supplémentaires peuvent être accrochés au-dessus des portes pour enregistrer les allers et venues. 

Il existe une version améliorée de cette détection intelligente par capteurs : des lampes installées dans toutes les pièces qui s’allument lorsqu’elles détectent un mouvement (évitant ainsi les accidents nocturnes). Ces dernières sont aussi capables d’alerter le centre de téléassistance en cas de problème. 

Avantages de la détection intelligente par capteurs 

✔️ Fonctionne 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7. Lorsque les détecteurs repèrent une chute ou une situation inhabituelle (ex : malaise), le centre de téléassistance peut contacter les services d’urgence ou les proches, au choix. 

✔️ Ne change pas les habitudes de vie : la personne n’a pas à se soucier de porter un médaillon, un bracelet ou encore un collier.

✔️ Installation réalisée par une équipe de professionnels

✔️ Certains systèmes de téléassistance intelligente offrent aussi la possibilité d’envoyer des alertes au centre de téléassistance pour les informer d’une anomalie (qui n’est pas nécessairement une chute) comme un long moment passé dans une pièce. Ces alertes peuvent alors être transmises par mail ou par SMS au centre de téléassistance et/ou à aux proches. 

✔️ Eligible au crédit d’impôt à hauteur de 50%

Inconvénients de la détection intelligente par capteurs 

N’est pas fiable à 100% :
elle s’appuie sur des habitudes de déplacement prédéfinies qui ne correspondent pas forcément au mode de vie de la personne âgée, ce qui peut engendrer des fausses alertes (ex : si un jour la personne reste trop longtemps dans la même pièce)
À l’inverse, en cas de chute, l’alerte ne sera donnée qu’à la fin du temps défini comme étant “normal” (ex : rester vingt minutes aux toilettes).

Peut être perçue comme étant trop intrusive

Ne fonctionne pas si la personne âgée a un animal de compagnie. 

Coûte plus cher que la téléassistance classique : chaque capteur supplémentaire fait augmenter le prix de l’abonnement mensuel (des frais d’installation s’ajoutent également à l’abonnement) 

N’est que partiellement prise en charge par l’APA

Détection intelligente par caméras

Des caméras analysent en continu les mouvements de la personne âgée. Elles peuvent être installées dans toutes les pièces de la maison sans qu’aucune image ne soit transmise à l’extérieur. La plupart du temps, les caméras de téléassistance intelligente offrent un grand angle de vue (jusqu’à 360 degrés) et incluent une vision infrarouge pour permettre de détecter si une situation inhabituelle a lieu pendant la nuit. 

💡 Bon à savoir
Certaines caméras permettent également d’activer un mode “intimité”. Il s’agit d’une option qui permet d’interrompre l’activité des caméras de manière temporaire. Cette option est généralement utilisée lorsqu’une auxiliaire de vie, une aide ménagère ou encore un proche passe rendre visite à la personne âgée. 

La plupart du temps chaque caméra est dotée d’un détecteur intelligent d’image et de son. Ainsi, en cas d’activité inhabituelle, une alerte est envoyée à la plateforme de téléassistance. Un(e) téléassistant(e) accède alors aux images de la pièce concernée pour évaluer la situation et parle avec la personne âgée en difficulté grâce au micro et au haut-parleur, intégrés à chaque caméra d’assistance

La famille peut également avoir accès aux images en direct à partir de leur téléphone. De cette manière, ils peuvent parfois vérifier que leur proche va bien et s’assurer qu’il n’y a aucune activité anormale dans son logement. Si une personne constate que son proche âgé est en difficulté, il peut alors interagir avec lui et le guider à distance en activant le micro de la caméra. 

💡 Bon à savoir
Si vous souhaitez recevoir des alertes par SMS ou par mail lorsqu’une situation inhabituelle a lieu, c’est généralement possible avec ce type de dispositif. Par exemple, vous pourrez déterminer à l’avance qu’une absence d’activité dans la cuisine entre midi et 13h30 n’est pas normale. De cette manière, si votre proche ne se rend pas dans la cuisine pendant ce laps de temps, le dispositif de téléassistance pourra vous envoyer une notification par SMS ou par mail pour vous en informer. 

Par ailleurs, il faut savoir que les caméras de surveillance sont capables de reconnaître la sonnerie d’un détecteur de fumée. Ainsi, si votre proche a oublié une casserole sur le feu et que son détecteur de fumée se déclenche, une alerte sera immédiatement envoyée au centre de téléassistance et aux proches qui disposent d’une liaison avec les caméras. 

Avantages de la détection intelligente par caméras 

✔️ Possibilité de demander à revoir les images en cas de situation inhabituelle afin de mieux comprendre ce qu’il s’est passé (les caméras sont généralement capables d’enregistrer les images pendant 24 heures).

✔️ Ne change pas les habitudes de vie :
la personne n’a pas à se soucier de porter correctement un dispositif de téléassistance sur elle (comme un médaillon, un bracelet ou un collier). Avec les caméras de téléassistance : tout se fait automatiquement, sans aucune manipulation. 

✔️ Eligible au crédit d’impôt à hauteur de 50%. 

Inconvénients de la détection intelligente par caméras 

Peut être perçue comme étant trop intrusive

Ne fonctionne pas si la personne âgée a un animal de compagnie. 

Coûte sensiblement plus cher que la téléassistance classique : chaque caméra supplémentaire fait augmenter le prix de l’abonnement mensuel.

N’est que partiellement prise en charge par l’APA



Nos articles sur ce sujet

Voici un tour d’horizon de toutes les solutions de téléassistance existantes :

Guide complet de la téléassistance

On vous a conseillé de mettre une téléassistance chez votre proche. Beaucoup d’offres existent et ce n’est pas…

Risque de chute et téléassistance

Le rôle de la téléassistance est d’assurer la sécurité de votre proche et en particulier d’éviter que les chutes deviennent…

Téléassistance gratuite

Découvrez 4 solutions pour que votre proche bénéficie gratuitement d’une téléassistance ou téléalarme

Comment faire accepter la téléassistance ?

Découvrez nos 5 conseils pour vous aider à trouver les mots justes et adaptés à ses appréhensions…

Petit comparatif des téléassistances

Les prestataires sont nombreux et les offres variées. Pas toujours facile de faire son choix !

Quel bouton d’appel d’urgence choisir ?

Les boutons d’urgence permettent aux personnes âgées d’appeler quelqu’un rapidement sans devoir composer son…

60 millions de consommateurs : téléassistance

Découvrez le résultat de l’enquête de 60 millions de…

Offres de téléassistance Filien ADMR