Comment protéger un sénior des arnaques téléphoniques ?

Les appels indésirables sur le téléphone fixe, les tentatives d’hameçonnage, escroqueries et autres abus de confiance sont loin d’être rares. Parmi ces pratiques pouvant dans certains cas s’apparenter à un délit, les arnaques téléphoniques demeurent un sujet préoccupant, et ce tout particulièrement pour nos aînés.

L’Institut Amélis nous indique en effet que 60% des plaintes liées à une affaire d’escroquerie concerneraient des séniors.

☎️ Protéger des arnaques téléphoniques
1 : Les arnaques téléphoniques visant les personnes âgées
2 : Les bons réflexes pour éviter les arnaques

3 : Les recours possibles en cas d’arnaque téléphonique

Une situation qui peut sans doute s’expliquer par le fait que les auteurs de ces abus considèrent la population âgée comme une cible plus facile, en raison de l’isolement plus important, de la perte d’autonomie ou encore du manque d’informations dont peuvent pâtir ces générations.

Mais même si les arnaques téléphoniques peuvent prendre diverses formes et devenir relativement courantes, il est possible de maitriser cette situation inconfortable en adoptant quelques réflexes simples au quotidien.

Savoir identifier les différentes arnaques téléphoniques visant les personnes âgées

Pour se prémunir contre les arnaques téléphoniques, il convient tout d’abord de les identifier. Elles peuvent être classées en 3 catégories :

Le démarchage agressif 

Il s’agit en général d’une entreprise qui appelle votre proche à plusieurs reprises pour lui vendre un produit. Le ton peut être insistant voire agressif, car le télévendeur souhaite surtout déstabiliser la personne âgée au téléphone. 

Le mensonge 

Il s’agit par exemple d’appeler un sénior pour lui faire croire qu’il a gagné à la loterie ou de se faire passer pour un proche ayant des problèmes financiers urgents. Dans ces deux cas, un virement, l’envoi d’un chèque ou les coordonnées bancaires peuvent être demandés.

Par ailleurs, l’Assurance Maladie signale une arnaque récente au kit de dépistage de la Covid-19. Dans ce cas, on propose à une personne âgée de lui envoyer un kit de dépistage. Celui-ci étant supposément payant, la victime est priée de fournir, là encore, ses coordonnées bancaires. 

S’il est bien sûr impossible de lister toutes les arnaques mensongères, on constate que le schéma est pourtant toujours un peu le même.

L’arnaque téléphonique dite du « ping call » 

La méthode du ping call est plus récente mais aussi beaucoup plus utilisée, certainement en raison de sa simplicité. Une entreprise appelle mais ne fait sonner le téléphone qu’une fois, et ne laisse pas de message. Votre proche rappelle le numéro inscrit sur son téléphone, et tombe sur un numéro surtaxé sans le savoir. 

Quelques bons réflexes pour prémunir un sénior des arnaques au téléphone

Si votre proche âgé vous confie son angoisse d’être victime de ces arnaques, n’hésitez pas à le rassurer, car de nombreuses solutions existent et sont très faciles à mettre en place. Même lorsque l’arnaque a fonctionné, des recours sont encore tout à fait possibles.

Astuce n°1 :

Rappelez simplement à votre proche de ne jamais donner ses coordonnées bancaires
Certes, les techniques d’escroqueries au téléphone se modernisent, mais la plupart des institutions et autres organismes rappellent qu’ils ne demandent jamais ce type de renseignement par téléphone.

Astuce n°2 :

Vous pouvez aussi lui rappeler qu’il vaudrait mieux ne jamais valider de contrat par la seule voie téléphonique, car cela pourrait engendrer des factures inattendues. Si la personne âgée se trouve face à un vendeur particulièrement insistant, elle peut lui demander de lui envoyer le contrat en version papier pour l’étudier calmement, puis raccrocher le téléphone. 

Astuce n°3 :

Enfin, vous pouvez éventuellement proposer à votre proche d’écrire votre numéro à proximité de son téléphone. S’il reçoit un appel douteux, il pourra donner votre numéro à l’interlocuteur en lui expliquant que c’est vous, son aidant, qui gérez ces choses pour elle.
La plupart du temps, cela suffira à faire reculer les personnes malintentionnées. 

💡 Bon à savoir
Une majorité de ces appels téléphoniques indésirables peuvent être évités en inscrivant la personne concernée sur liste rouge (il suffit pour cela de contacter l’opérateur téléphonique), ainsi que sur Bloctel, un service gratuit mis en place par le gouvernement. Vous pouvez aussi proposer à votre aîné son inscription sur la liste Robinson, un service gratuit proposé par l’UFMD (Union Française du Marketing Direct).

Quels sont les recours possibles en cas d’arnaque téléphonique auprès d’une personne âgée ?

Même en ayant pris toutes ces précautions, il se peut qu’une personne âgée soit victime d’arnaque téléphonique ou d’abus de faiblesse. Heureusement, de nombreuses institutions ont parfaitement conscience de ce problème et les aidants comme leurs parents âgés peuvent se défendre convenablement.

Si vous estimez qu’une entreprise est à l’origine d’un abus, envoyez-lui rapidement une lettre recommandée avec accusé de réception demandant l’annulation du contrat. 

Il existe à ce propos des lois encadrant le démarchage téléphonique, dont vous pourrez trouver le détail sur le site du service public. Si un ou plusieurs des points stipulés dans le texte de loi n’ont pas été respectés, la souscription peut être immédiatement contestée. Tout contrat offre par ailleurs un délai de rétractation, que vous pouvez mobiliser pour annuler la transaction sans aucun justificatif, à condition bien sûr d’être encore dans le délai stipulé.

Nous vous suggérons aussi de signaler la transaction à la banque, et de demander la suppression des prélèvements automatiques éventuellement mis en place. 

Il existe enfin deux organismes que vous pouvez contacter pour signaler une arnaque téléphonique et vous informer :

  • La Direction Départementale de la Protection des Populations (DDPP)
    dont la mission est précisément la recherche et la constatation d’infractions pénales en droit à la consommation. Vous trouverez le numéro de téléphone du service dont vous dépendez sur ce lien ;
  • Le numéro vert du service « Info Escroquerie » : 0 805 805 817
    Ce service est joignable du lundi au vendredi de 9h à 18h30 et est tout à fait gratuit. Vos interlocuteurs sauront répondre à toutes vos questions et vous conseiller en cas de soupçon d’arnaque téléphonique.

L’engagement de LiNote pour la sécurité de nos aînés

Prenant la sécurité des séniors très au sérieux, et notamment dans le cadre des arnaques téléphoniques, nous avons décidé de faire évoluer LiNote afin de vous proposer prochainement une nouvelle fonctionnalité.

Les séniors pourront en effet bientôt passer des appels sécurisés depuis leur tablette LiNote vers des contacts préenregistrés et filtrer les appels reçus. Jusqu’ici, seuls les appels vidéo étaient possibles, les appels sortants se limitant aux appels d’urgence.

De cette façon, LiNote se substituera parfaitement à l’usage des téléphones fixes traditionnels, protégeant ainsi votre proche âgé contre toute possibilité d’arnaque téléphonique.


A lire aussi…

Comment protéger un sénior des arnaques téléphoniques ?