10 idées d’activités occupationnelles pour les personnes âgées

L’ennui et l’isolement pouvant être des obstacles au maintien à domicile, il est important de trouver des idées d’activités occupationnelles à proposer à vos parents. Heureusement, les solutions sont très nombreuses, et il existe des activités à la fois originales et simples à mettre en place. 

Voici 10 idées d’activités pour les séniors, que nous avons sélectionnées car elles sortent de l’ordinaire et sont toutes à leur façon très bénéfiques sur le plan moral ou physique.

#1 : Faire des visios avec toute la famille

Appel vidéo entre grands-parents et enfants

Désormais, les papys et les mamies peuvent enfin avoir accès aux possibilités offertes par les nouvelles technologies. C’est par exemple le cas avec LiNote, la tablette dédiée aux plus de 80 ans, qui leur permet de recevoir des appels en visio de toute la famille.

Nous vous proposons cette activité en premier, car il est certain qu’aucune autre ne leur fera autant plaisir que quelques minutes passées à discuter avec vous et les petits-enfants. D’autant qu’ils n’auront pas besoin de comprendre quoi que ce soit au fonctionnement des tablettes tactiles. Avec LiNote, tout se fait tout seul. Ils n’auront même pas à toucher la tablette pour décrocher !

Retrouvez sur cette page plus d’informations sur le fonctionnement des appels vidéo LiNote.


#2 : Pratiquer un sport doux

Quels que soient l’âge ou le degré d’autonomie de vos parents, il ne peut être que bénéfique pour eux de pratiquer une activité sportive. Bien entendu, pour les séniors, les activités sportives les plus douces seront à privilégier. Les bienfaits sont innombrables pour la souplesse, la mobilité, l’équilibre et même la bonne santé mentale.

Gym douce, yoga ou Taï Chi sont ainsi conseillés par de nombreux médecins pour leurs vertus auprès des séniors. La plupart des clubs ou associations sportives ont même des horaires qui leur sont réservés. N’hésitez pas à vous renseigner auprès de la mairie ou du CCAS dont dépendent vos parents pour en savoir plus.

💡 Idées d’exercices à faire à la maison
Retrouvez nos 10 exercices de gym douce pour senior faciles à faire. Ces exercices peuvent être fait debout ou assis sur une chaise. Ils ne nécessitent aucun équipement particulier.


#3 : Écrire ses mémoires 

La rédaction de ses mémoires est une activité occupationnelle qui pourrait être conseillée à toute personne âgée.

Bien sûr, cela prendra un certain temps, et plusieurs soirées ou week-ends devront y être consacrés. D’ailleurs, cela présente l’avantage de pouvoir autant être une activité solitaire que familiale, aussi n’hésitez pas à proposer votre aide à vos parents. Cela pourrait être l’occasion de nombreux échanges très enrichissants. 

Par l’écriture de leurs mémoires, vos parents ont l’opportunité d’offrir une partie de leur histoire en héritage à leurs enfants et petits-enfants. Et si, comme de nombreuses personnes âgées, ils pensent « n’avoir rien de spécial à dire », rassurez-les en leur expliquant que, pour vous, leur histoire est l’une des plus importantes que vous puissiez lire.

S’ils sont d’accord pour vous permettre de les aider dans cette tâche toute particulière, nous vous suggérons de vous munir d’un petit carnet et d’un dictaphone (un smartphone avec une application dictaphone fera parfaitement l’affaire). Cela vous permettra de compléter la rédaction manuscrite a posteriori. Vous pourrez ensuite demander à un écrivain public de corriger et de mettre en forme ces mémoires, puis de les imprimer sous forme de livre.


#4 : Participer à des ateliers d’écriture

Il existe dans toute la France de très nombreux ateliers d’écriture destinés aux séniors. Souvent organisés par les bibliothèques ou des écrivains publics, le but de ces ateliers est de regrouper un petit groupe de personnes âgées et de leur proposer une activité centrée autour des mots. Inutile d’être particulièrement lettré ou d’avoir lu énormément de livres. Le but de ces ateliers ne sera jamais de comparer les mamies sur leur culture littéraire. Au contraire, ici le mot d’ordre sera tout simplement de prendre plaisir à l’activité. Il s’agira par exemple de composer une petite poésie ou une nouvelle, d’écrire la critique d’un feuilleton télévisé, ou de participer à des jeux basés sur les mots.

En plus de faire travailler capacités intellectuelles et mémoire, ce genre d’atelier est excellent pour la sociabilisation. Car les mamies s’y amusent tellement que la conversation se prolonge bien souvent à la maison autour d’un thé. 

On peut trouver facilement un atelier d’écriture pour personnes âgées en se renseignant auprès de la mairie, à la bibliothèque ou sur internet.


#5 : Entamer une correspondance manuscrite avec une personne mystère

Le principe est simple : vous proposez à votre mamie d’entamer une correspondance avec une personne qu’elle ne connait pas encore !

Pour cela, vous et un complice (que vous aurez trouvé parmi vos amis ou vos collègues) devrez chacun proposer à une personne âgée de votre entourage de participer à l’expérience. Une fois que vous aurez trouvé les deux personnes, le projet peut commencer. Il suffira pour cela de dire à l’une d’elles qu’elle a été désignée pour envoyer la première lettre, et de lui donner le prénom de son correspondant. 

Au début, ce sera vous ou votre complice qui serez chargé de remplir l’enveloppe afin de conserver le mystère plus longtemps, notamment sur le lieu de vie. Mais ces informations-là apparaitront bien vite dans la correspondance, aussi vous n’aurez bientôt plus qu’à laisser les choses se faire !


#6 : Écouter des livres audio

L’écoute de livres audio est une activité occupationnelle idéale pour les personnes âgées.

Car même ceux et celles qui n’aiment pas lire pourront avoir beaucoup de plaisir à se plonger dans les nombreuses histoires proposées. Ce marché étant en pleine expansion, vous n’aurez aucun mal à trouver de nombreux livres en format CD. Notez d’ailleurs que de beaucoup sont lus par des comédiens très connus, ou par des professionnels qui sauront rendre l’histoire passionnante et parfaitement audible. 

Pour l’achat de livres audio, nous vous suggérons les sites Audiolib ou Le livre qui parle, car ils ont un catalogue assez fourni, et ne nécessitent aucun abonnement. Vous pouvez aussi vous tourner vers votre libraire favori, ou en emprunter à la bibliothèque municipale.


#7 : Organiser des jeux qui font travailler la mémoire

Dans notre article « Comment réagir face à une personne âgée qui s’ennuie ? », nous vous donnions quelques idées d’activités amusantes, ainsi que des sites internet où télécharger facilement et gratuitement des grilles de jeux.

Mais vous pouvez aussi étonner vos parents en leur proposant les deux jeux originaux suivants :

  • Le loto des odeurs et des goûts
    Installez vos parents face à une table, les yeux bandés. Sur la table, vous aurez préalablement disposé quelques récipients, dans lesquels vous aurez mis des aliments, épices et autres éléments comestibles. Le but du jeu sera qu’ils devinent, soit par le goût, soit par l’odeur, quel est l’élément sélectionné. Cela fera travailler à la fois leur mémoire, leur goût et leur odorat.
  • Le jeu de mémoire tactile
    Ce jeu consiste à faire deviner des objets à vos parents, simplement par le toucher. Vous pourrez soit leur bander les yeux, soit disposer les objets dans un carton devant eux : il faudra pour cela faire des trous sur les côtés du carton, pour que vos parents puissent passer leurs mains. 

Très amusante, cette activité fera en particulier travailler la mémoire, et le sens du toucher.


#8 : Pratiquer le coloriage anti-stress pour adultes

Le coloriage n’est pas réservé aux enfants. En réalité, toute personne, adulte ou non, y trouvera une activité occupationnelle bien plus créative et bénéfique qu’on ne saurait le soupçonner. D’ailleurs, certains cahiers de coloriage pour adultes peuvent être particulièrement beaux. Il s’agit donc là d’une activité artistique à part entière, ce qui explique pourquoi ces cahiers sont très répandus dans le cadre de l’art-thérapie.

Le choix est très large et vous trouverez sans aucun problème un livre dont le thème plaira à vos parents (nature, histoire, mythes, mandalas, etc.). N’hésitez pas à vous rapprocher de votre libraire pour être conseillé.

💡 Notre recommandation
Si vous envisagez de proposer cette activité créative à un sénior, nous aimerions tout particulièrement vous suggérer le cahier de coloriage créé par Charlotte Gastaut : « Les saisons à colorier ».


#9 : Apprendre un instrument de musique

La musique ne fait pas qu’adoucir les mœurs, elle est aussi une excellente façon d’exprimer ses joies et ses peines, et de combattre l’ennui ! 

D’ailleurs, il n’y a pas d’âge pour apprendre à jouer d’un instrument de musique. Au contraire même, nous pourrions considérer que l’âge de la retraite est le meilleur moment, puisqu’enfin nous avons du temps pour nous. Voici quelques-uns des innombrables avantages de cette activité occupationnelle pour les séniors :

  • La musique fait travailler la capacité d’écoute 
    En leur réapprenant à se concentrer sur certains sons, l’apprentissage de la musique aura un effet très mélioratif sur la capacité de vos parents à entendre au quotidien. En effet, de nombreux problèmes d’audition ne concernent pas l’ouïe elle-même, mais la capacité à dépareiller les sons.
  • La musique fait travailler les articulations 
    De nombreux médecins préconisent en particulier le piano pour les séniors. Car en apprenant quelques morceaux, à leur rythme, les personnes âgées travaillent naturellement la souplesse de leurs mains. 
    Notons par ailleurs que le piano présente deux avantages. D’abord, c’est un instrument à touches. On peut donc en jouer sans avoir une oreille « formée » à la musique (contrairement au violon par exemple). Et ensuite, il ne sera pas nécessaire d’avoir un piano cher et volumineux à la maison. Un petit piano électronique fera parfaitement l’affaire, pour les débutants.
  • La musique stimule les capacités cognitives 
    La pratique de la musique, même à un niveau débutant, stimule les parties du cerveau liées à la mémoire, au plaisir et au langage. Pour cette seule raison, vos parents y trouveraient un grand intérêt. 

#10 : Partir en voyage

La plupart des régions de France recèlent de trésors pouvant faire l’objet de petits voyages. Vos parents trouveront forcément leur bonheur parmi les innombrables offres de vacances destinées aux séniors, d’autant que beaucoup mettent l’accent sur le côté « tout inclus ». 

Cela signifie qu’une fois sortis de chez eux, vos parents n’auront plus qu’à profiter : les trajets, les repas, les nuits et les visites, tout est prévu à l’avance. La seule chose qu’ils auront à faire, c’est de décider s’ils préfèrent un séjour à la mer, à la montagne, en village vacances ou à l’étranger.


💡 Bon à savoir 

Aides financières de l’ANCV pour les vacances des séniors :

Vos parents peuvent éventuellement bénéficier des chèques vacances remis par l’ANCV. 
Avec ces chèques d’un montant de 10 à 50 euros (pouvant aussi avoir la forme dématérialisée pour les achats en ligne), ils pourront payer restaurants, hôtels et même péages autoroutiers. 
Pour savoir s’ils peuvent bénéficier de ces chèques vacances, vous pouvez contacter l’ANCV par téléphone au 09 69 32 06 16. Les délais de réponse étant souvent très longs, vous pouvez aussi utiliser leur formulaire de contact à l’adresse suivante : www.ancv.com.

– Si vos parents sont des séniors à revenus modestes, ils peuvent peut-être bénéficier du programme « Séniors en vacances » prévu par l’ANCV. 
Cette opération, partenaire de la Caisse Nationale d’Assurance Vieillesse, propose des tarifs réduits pour les vacances. Notons que les proches aidants peuvent eux aussi bénéficier de cette aide. 
Pour tout savoir à propos du programme Séniors en vacances et vérifier votre éligibilité, vous pouvez vous rendre à l’adresse www.ancv.com, ou passer par le formulaire de contact mentionné dans le point précédent.



10 idées d’activités occupationnelles pour les personnes âgées