Tout savoir sur le béguinage entre seniors en France

Solution d’hébergement pour les séniors héritée d’une très longue histoire, le béguinage présente des intérêts certains. Loyers modérés, mode de vie collectif, philosophie créatrice de lien : il est probable que le succès du béguinage aille grandissant ces prochaines années. 

Définition du béguinage 

Véritable mode de vie en collectivité, son principe repose sur le partage, l’entraide et la solidarité, mais aussi sur le respect de l’intimité. Les personnes vivant en béguinage (que l’on appelle les béguins et les béguines) disposent de logements individuels. Ceux-là sont construits autour de lieux collectifs, dans lesquels ils peuvent se rencontrer et partager des activités.

Dans une grande majorité des cas, le béguinage est une solution d’hébergement à portée sociale. Les loyers sont donc peu élevés, et conviennent aussi à des séniors aux revenus modestes.

Organisation et fonctionnement de la vie en béguinage 

Les hébergements en béguinage peuvent être des appartements (T2 ou T3) ou des maisons. Tous sont construits de plain-pied et répondent le plus souvent aux normes PMR.

Bien que ces logements puissent convenir à des personnes à mobilité réduite, ils ne sont pas des établissements médicalisés. Pour cette raison, il faut être encore relativement autonome pour y vivre. D’ailleurs, chacun y organise ses soins médicaux.

Les béguins et les béguines peuvent aller et venir à leur guise, décorer l’endroit comme ils le souhaitent, et accueillir des visiteurs. Le plus souvent, l’hébergement en béguinage est situé soit en ville, soit à proximité de commerces et de voisinages. Enfin, les béguinages sont des structures de petite taille. La plupart du temps, ils disposent de 25 logements. 

Ils peuvent être gérés par des entreprises privées, des associations ou des collectivités. De ce fait, l’offre est assez variée, notamment en ce qui concerne les coûts et les services. Il faudra donc bien se renseigner en amont, en contactant directement le béguinage, si vous envisagez cette solution pour vos parents.

Papi et Mamie
peuvent enfin recevoir des nouvelles de toute la famille !
Sans devoir apprendre à utiliser une tablette

Photo

Visio

Message

La différence entre le béguinage et les résidences autonomie 

Les deux types d’hébergements pour séniors que sont le béguinage et les résidences autonomie ont de nombreux points communs. Tous deux s’adressent à des séniors encore autonomes, reposent sur des principes de vie collective, et ne proposent qu’un nombre limité de places.

Mais une différence fondamentale les caractérise : contrairement aux résidences autonomie, les offres de béguinage ne sont pas encadrées par une loi et des statuts caractéristiques. Pour cette raison, l’encadrement d’un béguinage est officiellement le même que pour n’importe quel logement classique.

Dans les faits donc, tout ce qui relève des animations, de l’organisation des soins, des ateliers de prévention ou des services dépend du béguinage choisi, et de son équipe de direction.

💡 En savoir plus
Si vous souhaitez en savoir plus sur les résidences autonomie, nous vous conseillons de lire l’article « Résidences autonomie : à qui s’adressent-elles ?« 

À qui s’adresse l’hébergement en béguinage ?

Comme nous venons de le voir, il n’existe pas de loi spécifique au béguinage. Les modalités d’accueil et d’inscription dépendront de l’établissement choisi, même s’il faut en général être à la retraite et avoir une autonomie correspondant a minima aux GIR 5 et GIR 6.

De plus, les béguinages conservent majoritairement leur vocation sociale. C’est pourquoi beaucoup d’entre eux n’accueillent que des retraités à revenus modestes (26 395€ par an pour une personne seule, et 35 248€ pour un couple).

Le coût d’un hébergement en béguinage et les aides financières 

Le prix du loyer en béguinage dépend de son gestionnaire et de l’offre locale. Mais lorsque le béguinage est géré par la collectivité ou une association, il faut compter généralement entre 400€ et 700€ par mois. À cela, il faut éventuellement ajouter les divers services, comme les repas ou la blanchisserie.

Concernant les aides financières, les béguins et béguines peuvent bien sûr prétendre aux APL.

Les avantages de la vie en béguinage 

Le prix 

L’avantage que présente donc le béguinage par rapport aux résidences autonomie (voire même par rapport à tous les autres types d’hébergements pour séniors), c’est son prix. 

Outre les loyers bas, les résidents peuvent éventuellement compter sur les aides financières, ainsi que sur la mutualisation de certains biens et services. Ceux-là peuvent concerner l’achat de matériel, de nourriture, ou le recours aux services de livraison des courses par exemple. En achetant en groupe, chacun paye moins cher.

La vie en collectivité 

Beaucoup de séniors sont attirés par le béguinage car il permet de côtoyer au quotidien des personnes de la même région et de la même génération. Cela permet de rompre l’isolement et bien sûr prolonge l’autonomie et renforce le moral. 

D’ailleurs, beaucoup de béguinages ont une philosophie ouverte sur leur communauté. Ils ont en effet pour principe d’être des créateurs de liens avec les habitants du coin, les acteurs locaux et les associations.

Cette vie en communauté permet à chacun de se sentir plus en sécurité, plutôt que de vivre dans un logement solitaire. Les béguins et les béguines trouvent ainsi toujours quelqu’un sur qui compter.

Où trouver un béguinage ?

Il n’existe pas de liste regroupant toutes les offres de béguinage. Le mieux est de contacter le CLIC de la région afin de se renseigner sur ce point. Ils sauront vous donner les contacts des différents béguinages locaux, auxquels vous pourrez poser toutes vos questions.

Notons que l’offre est inégale selon les régions. S’il existe quelques offres dans le sud de la France, force est de constater que le béguinage est une pratique bien plus présente dans le nord.

Voici quelques exemples de béguinages dans le nord de la France :

Et quelques exemples de béguinages dans le sud de la France :

Le béguinage : histoire, croyance et laïcité

Originellement, le concept du béguinage nous vient de la fin du XIIe siècle. À cette époque, de nombreuses communautés religieuses composées exclusivement de femmes se sont ainsi créées dans plusieurs pays du nord de l’Europe. Ces femmes étaient veuves ou célibataires, et voyaient là une façon de vivre en sécurité et en collectivité. Notons au passage que c’est de cette tradition qu’est né le principe de solidarité au sein du béguinage, les béguines ayant embrassé un idéal de pauvreté évangélique.

Le béguinage actuel, qui s’adresse d’avantages aux séniors, peut donc être laïc ou « à tendance religieuse ». Cela ne signifie pas qu’il faut rentrer dans les ordres pour être admis au sein d’un béguinage. Il s’agit plutôt d’une philosophie inhérente à l’organisation (comme pour Emmaüs ou le Secours Catholique par exemple). Néanmoins il peut être intéressant de se renseigner sur ce point avant d’intégrer un béguinage !

Si vous désirez en savoir plus sur l’hébergement en béguinage (et au passage entendre un discours enthousiasmant) nous vous invitons à visionner cette vidéo : 


D’autres solutions d’hébergement pour seniors :

Tout savoir sur le béguinage entre seniors en France