Désorientation temporelle : 5 astuces pour se repérer dans le temps

Depuis quelque temps, vous avez remarqué que votre parent âgé a tendance à perdre la notion du temps. Il ou elle a des difficultés à situer les événements les uns par rapport aux autres et peut parfois confondre les moments de la journée et les jours de la semaine. Vous vous demandez ce que cela implique réellement pour sa santé et son maintien à domicile ? Vous souhaiteriez savoir si des solutions techniques existent pour l’aider à se repérer dans le temps ? Découvrez dans cet article tout ce qu’il faut connaître sur la désorientation temporelle chez la personne âgée et la façon de la prendre en charge. 

Définition de la désorientation temporelle 

La désorientation temporelle se traduit par l’incapacité totale ou partielle, transitoire ou durable, à se repérer dans le temps. La personne ne parvient plus à déterminer quand est survenu un événement et peut également avoir des difficultés à se situer elle-même par rapport au passé, au présent et au futur, et à se rendre compte de l’écoulement du temps. 

Symptômes de la désorientation chez la personne âgée

La perte de notion du temps se manifeste par différents signes que l’entourage peut parfois avoir des difficultés à reconnaître, en particulier chez la personne âgée vivant seule. C’est en observant son comportement et en échangeant avec elle qu’il est possible de noter la présence éventuelle de symptômes évocateurs. Le plus souvent, la désorientation temporelle se traduit par des oublis, des incohérences et des erreurs dans l’organisation quotidienne et les propos de la personne. En voici quelques exemples. 

  • Elle ne parvient plus à situer dans le temps les événements historiques ou personnels dont elle est censée avoir connaissance (exemple : elle ne sait pas depuis combien de temps elle a emménagé dans son domicile actuel et si cet événement s’est produit avant ou après un autre événement). 
  • Elle pense être à un certain moment de la journée, de la semaine ou de l’année, qui n’est en réalité pas le bon et adopte ainsi un comportement inadapté (exemple : elle prépare le petit-déjeuner l’après-midi, se rend à la pharmacie le dimanche et manque régulièrement ses rendez-vous).
  • Elle mélange ses souvenirs et confond des personnes rattachées à différentes périodes de sa vie (exemple : elle se trompe dans l’ordre des générations au sein de son entourage familial ou évoque des souvenirs communs avec une personne qui n’est pas la bonne). 
  • Elle n’arrive plus à évaluer correctement l’écoulement du temps et les durées (exemple : laisser cuire un plat 30 minutes en pensant l’avoir laissé 10 minutes). 

Lorsque ces difficultés se manifestent, elles peuvent créer un état de confusion mentale particulièrement déstabilisant pour la personne âgée. Dans certains cas, cette situation peut entraîner une prise de risque et porter atteinte à sa santé et à sa sécurité (exemple : accident domestique, sortie du domicile à une heure inadaptée, malnutrition). 

5 solutions pour compenser la désorientation temporelle chez la personne âgée 

La perte de la notion du temps chez la personne âgée peut avoir d’importantes conséquences sur son quotidien et entraîner une perte d’autonomie plus ou moins grande. Si son état de santé permet un maintien à domicile, différentes aides techniques peuvent toutefois être mises en place pour compenser en partie ces difficultés. 

Solution n°1 : un aide-mémoire numérique tout-en-un

Lorsqu’une personne âgée souffre de troubles d’orientation temporelle, il est pertinent de l’équiper d’un aide-mémoire numérique afin de l’accompagner dans son quotidien. L’horloge-calendrier proposée par LiNote est spécialement conçue pour répondre à ce type de situation et regroupe : 

  • une éphéméride électronique indiquant la date complète et le jour de la semaine, dont le format d’affichage peut être adapté aux besoins de la personne (date au format court ou long : “Nous sommes lundi 21 avril 2023” ou “Nous sommes lundi 21 avril 2023, c’est le matin”) ;
  • une horloge analogique avec aiguilles ou digitale avec chiffres, pouvant être affichée en plein écran ou en partage d’écran avec la fonctionnalité agenda ; 
  • un indicateur temporel (matin, midi, après-midi, soir, nuit), aidant la personne âgée à se repérer tout au long de la journée ; 
  • un agenda affichant les événements de la journée et de la semaine, programmable à distance par la famille et intégrant un dispositif de rappel sonore et visuel (exemple : prise de médicament, visite des enfants).

Une fois installée et paramétrée, LiNote fonctionne en autonomie : la personne âgée n’a donc jamais besoin d’y toucher. Les membres de la famille habilités n’ont plus qu’à organiser les événements et rappels du calendrier, directement sur LiNote ou à distance via un ordinateur, une tablette ou un smartphone.
Autre avantage : l’aide-mémoire affiche et efface automatiquement les alertes, événements et rappels à l’écran. Ses fonctionnalités et son ergonomie en font ainsi une solution particulièrement adaptée aux personnes âgées qui ne peuvent pas apprendre à utiliser la technologie. 

Vous souhaitez en savoir plus sur cet aide-mémoire numérique recommandé par les Équipes Spécialisées Alzheimer ?
Essayer LiNote gratuitement pendant 1 mois pour vous faire un avis (sans engagement ni frais de résiliation) : linote.fr

LiNote est une belle découverte ! Nous l’utilisons très régulièrement auprès des personnes que nous accompagnons au sein de notre Equipe Spécialisée Alzheimer. LiNote s’avère être un outil très efficace. Il permet à la personne de se repérer dans le temps et de gérer ses activités plus facilement sans exercer d’action sur l’appareil. De plus, LiNote permet un maintien des relations sociales notamment en cas de famille éloignée grâce à l’appel vidéo. Enfin, la force de cet outil réside dans son pouvoir d’évolution. Les développeurs s’adaptent continuellement via les retours des professionnels pour proposer des innovations vraiment intéressantes.

Matthieu RuppéErgothérapeute

Solution n°2 : une horloge analogique avec indicateur temporel

Pour les personnes souhaitant s’équiper d’une horloge plus classique, il existe des modèles analogiques spécialement conçus pour aider à l’orientation temporelle. En complément de l’indication de l’heure, ces horloges bénéficient d’un double cadran pouvant également afficher le moment de la journée, via un système de couleurs et d’icônes, ou encore le jour de la semaine. L’intégration de marqueurs temporels visuels dans une horloge murale permet ainsi à la personne âgée de se repérer dans le temps d’un simple regard. 

Solution n°3 : un minuteur grand format

Pour aider la personne âgée à mesurer la durée d’une activité ou à ne pas dépasser une certaine limite de temps, il est possible de l’équiper d’un minuteur personnel. Il existe des modèles spécifiquement adaptés qui offrent une bonne visibilité et maniabilité, et configurés sur des durées de 20, 60 ou 120 minutes. Le système d’alarme sonore présente également l’avantage d’être suffisamment audible pour attirer l’attention de la personne âgée, y compris si elle entend mal. 

Solution n°4 : une montre intelligente

L’utilisation d’une montre connectée (Apple Watch, Samsung Galaxy Watch, Huawei Watch, etc.) peut s’avérer utile pour aider la personne âgée à se repérer tout au long de la journée. Il existe des applications pour montre connectée comme Watchelp spécialement conçues pour ce type de besoin. Celles-ci permettent notamment à l’entourage d’enregistrer des événements, des rappels et des séquences d’actions, qui vont s’afficher automatiquement sur l’écran de la montre et guider la personne âgée dans son quotidien.
Cette solution ne sera cependant pas adaptée à tous puisque la personne âgée devra penser à recharger sa montre régulièrement (tous les deux ou trois jours) et à la porter à son poignet quotidiennement.

Solution n°5 : une application d’assistance cognitive

Si la personne âgée est en mesure d’utiliser un smartphone, il existe des applications mobiles pouvant assurer le rôle d’assistant cognitif. Ces dernières intègrent différentes fonctionnalités d’aide à l’orientation, comme un agenda intelligent avec calendrier partagé avec l’entourage ou encore la mise en place de mémos. Ces applications ont également l’avantage de proposer des jeux et gazettes numériques permettant de stimuler les capacités cognitives de la personne âgée.

Causes de la désorientation temporelle chez la personne âgée

Les troubles d’orientation temporelle peuvent avoir différentes origines, qu’il n’est pas toujours possible de déterminer avec certitude sans l’aide d’un spécialiste de santé.

Phénomène naturel lié à l’avancée en âge ? Symptôme d’une pathologie sous-jacente ? Voici une liste des principales causes pouvant être à l’origine de ces difficultés : 

  • L’avancée dans l’âge avec les changements physiques et psychologiques qui l’accompagnent peut provoquer des troubles d’orientation temporelle. La baisse des capacités cognitives (notamment de la mémoire), la fréquence moins importante des interactions sociales ou encore l’altération de la qualité du sommeil peuvent contribuer à cette désorientation. 
  • L’hygiène de vie peut également avoir un impact sur l’orientation temporelle. Une malnutrition, un manque d’hydratation ou une consommation d’alcool trop importante constituent autant de facteurs de risque qu’il est essentiel de prendre en compte. 
  • La prise de certains médicaments peut parfois expliquer l’apparition de troubles d’orientation chez la personne âgée. Il s’agira de déterminer si le traitement est adapté à la personne, s’il est pris correctement ou si un médicament particulier a été pris par erreur. 
  • La démence ou l’altération profonde des facultés mentales constitue une autre cause possible de la perte de notion du temps chez la personne âgée, en particulier si celle-ci est importante et évolue rapidement. La démence peut elle-même avoir différentes origines, comme par exemple la maladie d’Alzheimer, la maladie de Parkinson ou un accident vasculaire cérébral. 

La désorientation temporelle de la personne âgée n’est pas toujours simple à reconnaître et à aborder pour l’entourage. Si elle peut être liée au vieillissement naturel, elle peut également être le symptôme d’un problème de santé ou d’une pathologie plus grave. Quels que soient les signes et l’avis de la personne, il est essentiel de consulter un médecin en cas de suspicion, afin d’établir un diagnostic fiable et une prise en charge adaptée. Si l’état de santé est compatible avec un maintien à domicile, différentes solutions techniques pourront être mises en œuvre afin d’aider la personne âgée à mieux se repérer dans le temps. En l’accompagnant et en la soutenant au quotidien, elles lui permettront de conserver plus longtemps son autonomie. 

Vous souhaitez en savoir plus sur l’aide-mémoire numérique LiNote ?
Rendez-vous ici : tester LiNote

A lire aussi…

Désorientation temporelle : 5 astuces pour se repérer dans le temps