Test Alzheimer | Quels sont les tests à faire pour diagnostiquer Alzheimer ?

Quels sont les tests à faire pour diagnostiquer la maladie d’Alzheimer ?

1 : L’EXAMEN CLINIQUE

2 : LES 13 TESTS NEUROPSYCHOLOGIQUES
Test de l’horloge
Test MMSE
Test des 5 mots
Test MIS
Test de Stroop
Test Sage
Test MoCA
Test ADAS
Echelle de Reisberg
Test des portes
Test de la BREF
Test Codex
Test du chameau


3 : LES 3 TESTS PARACLINIQUES
IRM
TEP
LCR

Vous trouvez que votre proche est souvent victime de trous de mémoire, de difficultés à trouver ses mots ou de troubles de l’orientation spatiale ou temporelle ?

Dans cet article, nous vous présentons les différents types de tests qu’il pourra passer afin de détecter s’il souffre d’une forme de démence comme la maladie d’Alzheimer

L’examen clinique

Première étape du diagnostic de la maladie d’Alzheimer

Avant de pouvoir passer des tests spécifiques, il sera nécessaire que votre proche atteint de troubles cognitifs passe un examen clinique auprès d’un médecin (comme un neurologue, par exemple).

Au cours de cet examen, le neurologue pourra lui poser quelques questions afin d’en savoir plus sur son histoire, les symptômes qu’il ressent au quotidien et la récurrence de leur manifestation. Il pourra également demander à rencontrer les membres de son entourage afin d’obtenir des informations complémentaires sur ses symptômes.

À la suite de ces questions, le neurologue pourra proposer à votre parent de passer quelques examens physiques comme une auscultation pulmonaire, la mesure de sa pression artérielle ou encore l’évaluation de ses réflexes. 

Les tests
neuropsychologiques

13 exercices pour détecter la maladie d’Alzheimer

Les tests neuropsychologiques sont des exercices qui permettront d’évaluer les différentes fonctions cognitives de votre proche (comme ses capacités de langage, d’apprentissage, de mémorisation, d’attention, de concentration, etc.). Comme il en existe beaucoup, nous vous avons listé les tests qui sont les plus connus et les plus utilisés :


#1. Le test de l’horloge

Ce test permettra de détecter si votre parent souffre d’une forme de démence en évaluant ses fonctions exécutives (comme son raisonnement, son attention, sa concentration, et sa capacité d’organisation). Il consistera à lui distribuer une feuille blanche sur laquelle sera dessinée un grand cercle avec un point situé en son centre. Votre proche devra alors s’approprier ce dessin pour constituer une horloge qui :

  • mentionne bien les 12 chiffres ;
  • et ordonne les chiffres dans le bon ordre.

Par la suite, le médecin chargé de faire passer le test demandera à votre parent de dessiner deux aiguilles qui indiqueront un horaire bien précis. Il sera attendu que les aiguilles soient : 

  • de la bonne taille (une petite aiguille pour les heures et une grande aiguille pour les minutes)
  • et correctement positionnées
test de l horloge
source : neuromedia.ca

Tout savoir sur…

Le test de l’horloge

Le test de l’horloge permet de dépister l’éventuelle présence d’une forme de démence comme la maladie d’Alzheimer

Voir l’article


#2. Le test Folstein ou Mini Mental State Examination (MMSE)

Dans le cas où une démence est suspectée chez votre proche, le test Folstein (ou MMSE) permettra d’évaluer ses fonctions cognitives suivantes : la mémoire immédiate, l’attention et le calcul, l’identification et le langage, la praxie constructive (tâches à réaliser pour atteindre un but précis) ainsi que l’orientation spatiale et temporelle. 
Il permettra notamment de déterminer si cette démence est liée à la maladie d’Alzheimer.

Le test Folstein (ou MMSE) se décompose en 30 questions. Elles consisteront à : 

  • faire des calculs mentaux
  • répondre à des questions
  • retenir des mots ;
  • prononcer des mots complexes ;
  • etc. 

💡 Bon à savoir
Si vous souhaitez avoir un aperçu du test Folstein, nous vous invitons à consulter le PDF du Mini-Mental State Examination en français.  

Tout savoir sur…

Le test MMSE

Aussi appelé test de Folstein, ce test neuropsychologique très utilisé pour aider à détecter la présence d’une forme de démence.

Voir l’article


#3. Le test des 5 mots de Dubois

Le test des 5 mots permettra d’analyser les capacités de mémorisation (mémoire immédiate et différée) et d’apprentissage de votre parent afin de détecter s’il est atteint de la maladie d’Alzheimer. 

Très rapide à réaliser, il consistera à lui présenter 5 mots, chacun associé à une catégorie sémantique bien spécifique (ex : “abricot” pour la catégorie “fruits”, “éléphant” pour la catégorie “animal”, “mimosa” pour la catégorie « fleurs », etc). Après avoir mémorisé les 5 mots, votre parent devra passer 3 épreuves : 

  • l’épreuve de rappel libre : le médecin en charge de la passation du test lui demandera de restituer l’ensemble des 5 mots
  • l’épreuve de rappel indicé : le médecin lui demandera de rappeler les mots à partir d’un indice sémantique. Par exemple : “Pouvez-vous me rappeler le mot qui appartenait à la catégorie “fleurs” ?”.
  • l’épreuve de rappel différé : après avoir présenté les 5 mots à votre parent pendant plusieurs minutes, le médecin lui proposera de réaliser une activité interférente afin de détourner son attention de l’apprentissage (ex : faire le test de l’horloge). Une fois l’activité interférente terminée, le médecin lui demandera de restituer les 5 mots appris au début de la séance. 

💡 Bon à savoir
Si le test des 5 mots révèle que votre proche souffre d’importants troubles de la mémoire, vous pourrez peut-être lui offrir l’aide-mémoire numérique LiNote. Grâce à lui, votre parent pourra visualiser d’un simple coup d’œil l’ensemble des activités prévues au cours de sa journée car ces dernières seront affichées en permanence sur son écran. Si cela est nécessaire, vous pourrez même lui programmer des rappels qui s’afficheront sur son écran en vous connectant à votre compte LiNote (à partir de votre smartphone, tablette ou ordinateur). De cette manière, même si vous vivez à des kilomètres de lui, ces rappels lui permettront de ne pas oublier de prendre ses médicaments ou de se rendre à un rendez-vous médical, par exemple. Si vous le souhaitez, il vous sera même possible de vérifier que votre parent a bien pris connaissance de ses différents messages de rappel. 

Tout savoir sur…

Le test des 5 mots

Ce test neuropsychologique permet d’évaluer les capacités de mémorisation d’une personne âgée

Voir l’article


#4. Le Memory Impairement Screen (MIS)

Sensiblement similaire au test des 5 mots de Dubois, le Memory Impairement Screen (ou MIS) permettra également d’évaluer les capacités de mémorisation de votre proche.

Au cours de ce test, le médecin lui présentera une feuille sur laquelle seront inscrits 4 mots appartenant à des catégories sémantiques diverses comme : 

  • Mot 1 : Brocoli
  • Mot 2 : Tournevis
  • Mot 3 : Saumon 
  • Mot 4 : Marguerite

Ensuite, le médecin lui demandera de nommer le mot qui appartient à chaque catégorie sémantique énoncée afin de s’assurer qu’il parvient à classer correctement les différents mots : “Quel est le légume ?”, “Quel est l’outil ?”, “Quel est le poisson ?”, “Quelle est la fleur ?” 

Après une tâche de diversion (ex : compter à rebours), le médecin demandera à votre proche de lui rappeler l’ensemble des mots (rappel différé). S’il ne parvient pas à rappeler certains mots, le médecin pourra également lui indiquer les catégories sémantiques des mots manquants pour l’aider à les retrouver en mémoire (rappel indicé). 


#5. Le test de Stroop (ou Stroop Color Word Test)

Le test de Stroop pourra être utilisé pour détecter la présence d’une déficience cognitive légère (ou MCI), la maladie d’Alzheimer ou une autre forme de démence chez votre proche. 

Ce test permettra essentiellement d’évaluer : 

  • ses fonctions exécutives (en particulier le raisonnement, l’attention et la concentration)
  • et sa mémoire à court terme

Concrètement, ce test consistera à présenter différents mots qui mentionnent des couleurs (ex : “ROUGE”, “BLEU”, “VERT”). Cependant, certains de ces mots seront inscrits de la même couleur que leur signification (ex : le mot “ROUGE” sera inscrit en rouge) tandis que d’autres seront inscrits en une couleur différente de leur signification (ex : le mot “BLEU” sera inscrit en vert)
Votre proche devra donc être capable de nommer la couleur des mots sans se laisser influencer par leur signification. 
S’il met trop de temps à répondre ou qu’il fait un certain nombre d’erreurs, le score de ce test pourra indiquer qu’il souffre d’une forme de démence. 

💡 Bon à savoir
Si votre proche souffre de troubles des fonctions exécutives (raisonnement, attention, concentration), sachez que l’aide-mémoire numérique LiNote pourra l’aider à pallier ses difficultés au quotidien. En effet, grâce à lui, votre proche pourra visualiser son emploi du temps en continu, sans aucune manipulation de sa part. Comme LiNote lui affichera les différents événements prévus au cours de sa journée dans l’ordre chronologique de leur apparition, votre parent n’aura pas à se concentrer et à raisonner pour tenter d’organiser ses activités. Il lui suffira tout simplement de suivre ce que LiNote lui indique, sans se poser de questions. Ainsi, il ne sera pas mis en situation d’échec face à ses difficultés, ce qui pourra également contribuer à apaiser son anxiété

Tout savoir sur…

Le test de Stroop

Ce test est très efficace pour évaluer les capacités d’attention et d’inhibition d’une personne.

Voir l’article


#6. Le test Sage (ou test géro-cognitif auto-administré)

Comme on le sait, il n’est pas toujours évident de détecter la présence de la maladie d’Alzheimer lorsqu’elle en est à son début. Mais à la différence d’autres tests, le test préliminaire de Sage permettra de repérer les premiers signes, particulièrement subtils de cette dernière (ou d’une autre forme de démence comme la démence vasculaire ou la démence à corps de Lewy) chez votre proche.

Pour résumer, ce test d’une durée de 10-15 minutes permettra d’évaluer le score cognitif global de votre parent et de le suivre pendant plusieurs mois. Par exemple, son médecin pourra lui proposer de passer ce test tous les 2-3 mois pour voir si ses troubles cognitifs s’intensifient. Si au fil des mois, son score cognitif diminue de plusieurs points, alors son médecin pourra évaluer la nécessité d’une prise en charge médicale. 

Le test Sage contribuera donc à repérer les premiers signes d’une forme de démence chez votre proche pour pouvoir ralentir l’évolution de sa maladie le plus tôt possible et ainsi améliorer sa qualité de vie. Les exercices consisteront à analyser : 

  • son orientation spatio-temporelle (ex : dessiner une horloge en veillant à bien positionner les aiguilles, être capable de donner une date complète)
  • ses capacités de raisonnement (ex : effectuer un calcul mental, présenter les points communs ou les différences entre deux objets)
  • son langage (ex : nommer les éléments présents sur des images) ;
  • ses capacités visuo-spatiales (ex : dessiner une figure géométrique, relier des points entre eux de manière à obtenir un dessin)
  • etc. 

#7. Le test MoCA (Montreal Cognitive Assessment)

Le test MoCA a été conçu pour permettre aux médecins de repérer l’éventuelle présence de la maladie d’Alzheimer chez les adultes et les personnes âgées qui souffrent d’une légère déficience cognitive (ou MCI).
Ainsi, bien qu’il ne permette pas véritablement d’établir un diagnostic, ce test permettra d’aider le neurologue à savoir vers quels autres types d’examens il sera nécessaire d’orienter votre proche afin de déterminer avec plus de précision ce dont il souffre. 

Ce test se compose de questions courtes et dure entre 10 et 15 minutes. Il permettra d’évaluer les capacités cognitives suivantes : 

  • la mémoire à court terme (ex : rappeler des mots venant tout juste d’être mémorisés)
  • l’attention et la concentration (ex : nommer un maximum de mots commençant par la lettre “b”)
  • le calcul (ex : effectuer des soustractions en série)
  • le langage (ex : lire des mots à l’oral pour vérifier la fluence phonémique)
  • les fonctions exécutives comme la capacité à raisonner et à planifier une tâche (ex : dessiner une horloge)
  • l’orientation temporelle et spatiale (ex : inscrire la date et la ville dans laquelle votre proche se trouve)
  • les capacités d’abstraction (ex : donner un point commun entre une banane et une orange) et de visuo-construction (ex : dessiner un cube)

Tout savoir sur…

Le test MoCA

Il s’agit de l’un des tests neuropsychologiques les plus complets et précis qui existe

Voir l’article


#8. Le test ADAS (Alzheimer’s Disease Assessment Scale)

Le test ADAS (ou échelle d’évaluation cognitive ADAS) permettra d’évaluer l’importance d’un trouble cognitif (pouvant concerner le langage, la mémorisation, la concentration, l’apprentissage,…) chez votre parent s’il semble souffrir d’une forme de démence. 

Tout d’abord, le médecin chargé de la passation du test commencera par établir une conversation avec votre proche (ex : il le questionnera sur la météo, sur ses activités préférées, son sommeil, son appétit, etc). Au cours de cette conversation, il pourra vérifier : 

  • sa facilité à s’exprimer à l’oral ;
  • sa capacité à trouver ses mots
  • et sa compréhension du langage oral.

Par la suite, il devra passer différents types d’exercices comme  :

  • mémoriser une suite de mots puis procéder à un rappel des mots
  • reconnaître des mots qui ont été présentés (parmi une liste qui contient des mots présentés et des mots qui n’ont pas été présentés)
  • nommer des objets
  • se repérer dans le temps et dans l’espace (ex : le médecin lui demandera où il se trouve et pourra lui poser des questions sur la date et l’heure du jour)
  • exécuter des tâches précises (ex : le médecin lui demandera de lever son bras gauche ou de lui montrer un objet présent dans la pièce) ;
  • etc.

💡 Bon à savoir
Si votre parent souffre de troubles de l’orientation temporelle, l’horloge Alzheimer LiNote pourra constituer une aide précieuse au quotidien. Posée sur un buffet,  cette horloge sera capable de lui afficher en permanence : 
l’heure en format analogique (avec aiguilles) ou digital (avec chiffres) ;
la date du jour complète qui comprend : le jour de la semaine, le mois et l’année écrits en toutes lettres ;
• ainsi qu’un indicateur temporel (matin, midi, après-midi, soir, nuit). 


#9. L’échelle de Reisberg

L’échelle de Reisberg permettra de suivre avec beaucoup de précision l’évolution des troubles cognitifs de votre proche s’il est atteint d’une forme de démence. Cette échelle a la particularité de se décomposer en 7 stades (du “stade 1 : aucun déclin cognitif” à “stade 7 : déclin cognitif très sévère”). Pour évaluer l’évolution des symptômes de votre parent, le neurologue qui lui fera passer l’échelle pourra lui poser une variété de questions afin de déterminer s’il parvient à : 

  • facilement trouver ses mots (langage)
  • effectuer ses activités quotidiennes en parfaite autonomie (organisation, planification)
  • résoudre des calculs mentaux (raisonnement)
  • s’orienter dans un endroit qui ne lui est pas familier (orientation spatiale) ;
  • énoncer la date du jour, le mois et la saison (orientation temporelle)
  • retenir des informations présentes sur un document (mémorisation à court terme) ;
  • rappeler des informations le concernant comme son numéro de téléphone ou son adresse postale (mémorisation à long terme) 
  • etc. 

La passation de cette échelle pourra par exemple s’effectuer une fois par an afin de visualiser l’évolution des symptômes de votre proche et d’adapter sa prise en charge médicale. 

Tout savoir sur…

L’échelle de Reisberg

Les 7 stades de l’échelle de Reisberg permettent de décrire la progression de la maladie d’Alzheimer

Voir l’article


#10. Le test des portes

Le test des portes créé par Baddeley permettra d’évaluer la mémoire et la reconnaissance visuelle de votre parent. Ce test se compose de deux séries distinctes.

Au cours de la première série, le médecin chargé de la passation du test présentera 12 images de portes à votre proche. Chaque porte lui sera présentée pendant 3 secondes. À la suite de cet exercice, le médecin lui présentera 12 planches sur lesquelles seront affichées 4 portes. Parmi les 4 portes affichées sur chaque planche, votre parent devra être capable de reconnaître la porte qui lui avait été initialement présentée lors de la phase de mémorisation. 

Au cours de la deuxième série, les 12 planches qui comportent 4 portes seront plus complexes. En effet, les images des portes seront beaucoup plus ressemblantes à celles présentées au tout début de l’exercice. 


#11. Le test de la BREF (Batterie Rapide d’Efficience Frontale)

Le test de la BREF permettra d’évaluer les fonctions exécutives (comme le raisonnement) de votre parent afin de dépister l’existence éventuelle d’une forme de démence. Ce test se compose de 6 épreuves : 

  • l’épreuve des similitudes (ex : donner des points communs entre une table et une chaise)
  • l’épreuve de fluence verbale (ex : énumérer le plus de mots commençant par la lettre “p”)
  • l’épreuve de comportement de préhension (ex : le médecin chargé de la passation du test mettra ses mains dans celles de votre parent pour voir s’il parvient à les saisir immédiatement, par réflexe)
  • l’épreuve des séquences motrices de Luria (ex : le médecin effectuera trois mouvements avec sa main et demandera à votre proche de les reproduire à l’identique) ;
  • l’épreuve des consignes conflictuelles (ex : votre parent devra frapper dans ses mains une seule fois lorsque le médecin frappera dans ses mains deux fois et inversement)
  • l’épreuve de go/no go (ex : votre proche devra frapper dans ses mains une seule fois lorsque le médecin frappera dans ses mains une fois et ne devra pas frapper dans ses mains lorsque le médecin frappera deux fois)

Tout savoir sur…

Le test BREF

Ce test est utilisé pour dépister la présence de troubles des fonctions exécutive

Voir l’article


#12. Le test Codex

Le test Codex permettra d’analyser l’attention, la mémoire, les fonctions exécutives et l’orientation spatiale de votre proche à l’aide : 

  • d’un exercice de mémorisation : il devra mémoriser 3 mots, faire une activité interférente puis restituer les 3 mots précédemment appris ;
  • du test de l’horloge simplifiée : il devra inscrire les numéros dans l’horloge et placer les aiguilles pour indiquer un horaire précis ; 
  • de questions d’orientation : il devra donner le nom de la ville dans laquelle il se trouve, indiquer l’étage de l’hôpital, etc.  

#13. Le test du chameau

Enfin, le test du chameau est un test visuel qui pourra être proposé à votre parent, qu’il souffre de troubles cognitifs ou non. Il consistera à retrouver le chameau sur le visage d’un homme parmi une trentaine d’autres animaux. D’après plusieurs chercheurs, les personnes qui trouveraient le chameau rapidement auraient moins de risques de souffrir de la maladie d’Alzheimer en vieillissant. 

source : coin-des-animateurs.com

Les tests paracliniques

3 tests de dépistage de la maladie d’Alzheimer

Les tests paracliniques pourront également vous aider à dépister la maladie d’Alzheimer chez votre proche en tenant compte de facteurs biologiques


#1. L’imagerie par Résonance Magnétique (IRM)

Grâce à des ondes et à un champ magnétique, cette technique d’imagerie médicale permettra la création d’images précises du cerveau de votre parent. Les images obtenues seront ensuite reconstituées à l’aide d’un ordinateur et commentées par un(e) radiologue. 

Généralement, pour diagnostiquer une maladie d’Alzheimer, les médecins portent un intérêt tout particulier à : 

  • l’hippocampe qui est une structure cérébrale jouant un rôle très important dans la mémorisation.
    Dans ce contexte, l’échelle de Scheltens permet d’évaluer le niveau de réduction du volume de l’hippocampe au sein du cerveau et de suivre son évolution au fil des mois. La plupart du temps, cette échelle visuelle est ajoutée aux résultats de l’IRM. 
  • l’amygdale qui est une structure du cerveau jouant un rôle très important dans la reconnaissance et la perception des émotions.
  • le lobe temporal médian qui peut révéler la présence de la maladie d’Alzheimer s’il se trouve atrophié

Tout savoir sur…

L’échelle de Scheltens

Elle permet de mesurer la réduction du volume de l’hippocampe d’après des IRM du cerveau

Voir l’article


#2. La Tomographie par Émission de Positons (TEP)

Cet examen d’imagerie médicale consistera à injecter un traceur semblable au sucre (le fluorodéoxyglucose) dans une veine de votre proche. Capable de se fixer au niveau des cellules de son cerveau, ce traceur permettra d’en obtenir des images très précises afin de poser un diagnostic ou de suivre l’évolution d’une pathologie. 
Par  exemple, la TEP-amyloïde permettra d’observer avec précision l’évolution des plaques amyloïdes, responsables de la maladie d’Alzheimer au sein du cerveau de votre parent. 


#3. L’analyse du Liquide Céphalo-Rachidien (LCR)

Le liquide céphalo-rachidien correspond au liquide qui entoure le système nerveux central (cerveau et moelle épinière). En effectuant une ponction lombaire, il sera possible d’analyser ce liquide afin de comptabiliser les protéines Tau et amyloïdes présentes dans le cerveau de votre proche. En effet, ces dernières jouent un rôle fondamental dans l’apparition de la maladie d’Alzheimer. 


A lire aussi…