L’échelle de Reisberg : définition et présentation des 7 stades de la maladie d’Alzheimer


L’échelle de Reisberg

Partie 1 : Définition
Echelle d’évaluation de la maladie d’Alzheimer

Partie 2 : les stades d’Alzheimer
▪ Stade 1 : aucun déclin cognitif
▪ Stade 2 : déclin très léger
▪ Stade 3 : déclin léger
▪ Stade 4 : déclin modéré
▪ Stade 5 : déclin sévère
▪ Stade 6 : déclin grave
▪ Stade 7 : déclin très grave


Saviez-vous qu’il était possible de suivre la progression de certaines pathologies neurodégénératives comme la maladie d’Alzheimer ?

Dans cet article, nous vous présentons l’échelle de Reisberg, un outil efficace qui permet de suivre  avec précision l’évolution des symptômes d’une personne atteinte de démence. 

Partie 1

Une échelle d’évaluation
de la maladie d’Alzheimer
en 7 stades

Connue aussi sous le nom d’échelle de détérioration globale, l’échelle de Reisberg est utilisée par les médecins pour décrire la progression de certaines maladies comme les démences dégénératives. Grâce à cette échelle, les soignants et les aidants peuvent se faire une idée plus précise de l’état dans lequel se trouve la personne qui en souffre au moment où ils doivent s’occuper d’elle. Ainsi, elle permet une meilleure prise en charge des personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer.

Afin de fournir les informations les plus précises possibles concernant la description des différents symptômes et la progression de la maladie, cette échelle se décompose en 7 stades.
Les stades 1, 2 et 3 font référence à des formes de pré-démence
Le stade 4 indique une démence légère
Le stade 5 fait référence à une démence modérée
Le stade 6 indique une démence modérément sévère et le stade 7 fait référence à une démence sévère

💡 Bon à savoir
L’échelle de Reisberg doit son nom au docteur Barry Reisberg, qui a été le premier à décrire les principaux symptômes de la maladie d’Alzheimer et à fournir des indications sur son évolution clinique. Barry Reisberg a également reçu de nombreuses distinctions pour ses recherches autour de cette maladie. 

Partie 2

Quelles sont les différents stades de l’échelle de Reisberg ?

1. Alzheimer stade 1

Lorsque la passation du test indique que la personne se situe au stade 1, cela signifie qu’elle ne souffre d’aucun déclin cognitif et qu’elle n’a donc aucun symptôme de la maladie d’Alzheimer.


2. Alzheimer stade 2

Lorsque la passation du test indique que la personne se situe au stade 2, cela  signifie qu’elle souffre d’un déclin cognitif très léger. Par exemple, il peut lui arriver d’oublier ce qu’elle a fait de ses affaires. Elle peut également présenter des difficultés à trouver ses mots ou à retrouver les prénoms de certaines personnes. 
Généralement, le déclin cognitif qui caractérise le stade 2 de l’échelle de Reisberg ne perturbe pas la réalisation des activités quotidiennes. La personne est toujours en mesure de se rendre à son travail ou de voir ses amis, par exemple. 
Ces trous de mémoire sont souvent considérés comme faisant partie du vieillissement normal : on parle alors d’altération de la mémoire associée à l’âge.  


3. Alzheimer stade 3

Lorsque la passation du test indique que la personne se situe au stade 3, cela signifie qu’elle souffre d’un déclin cognitif léger. Généralement, les troubles cognitifs entraînent des difficultés à : 

  • s’orienter dans un lieu qui n’est pas familier ; 
  • être performant(e) au travail (une baisse de la performance est généralement remarquée par les collègues) ;
  • trouver les bons mots et attribuer les bons prénoms aux personnes (généralement remarqué par les proches) ;
  • retenir des informations inscrites dans un document juste après sa lecture ; 
  • retrouver des objets
  • organiser et planifier des actions

À la différence du stade 2, l’entourage de la personne qui souffre d’un déclin cognitif léger s’aperçoit des déficits de son proche car les troubles cognitifs sont plus fréquents et plus importants. Cependant, il peut arriver que la personne atteinte n’en soit pas véritablement consciente (déni). Par ailleurs, une anxiété (légère à modérée) peut aussi accompagner les symptômes précédemment énoncés. 


4. Alzheimer stade 4

Lorsque la passation du test indique que la personne se situe au stade 4, cela signifie qu’elle souffre d’un déclin cognitif modéré (ou d’une démence légère). Ce déclin se caractérise par des répercussions importantes sur la réalisation des activités domestiques. 
Par exemple, la personne peut avoir les difficultés suivantes : 

  • connaissances limitées concernant les événements récents de l’actualité ; 
  • pertes de mémoire concernant son histoire personnelle ; 
  • problèmes de concentration
  • difficultés à résoudre des calculs mentaux (en particulier, de décompter de 7 en 7 à partir du nombre 100) ;
  • difficultés à organiser ses affaires personnelles comme la gestion de ses finances, l’organisation d’un voyage, le règlement de ses factures, la planification d’un repas avec des invités, etc.

Cependant, au cours de ce stade, la personne ne présente pas encore : 

Comme elle prend davantage conscience de ses troubles cognitifs, il peut lui arriver d’éviter certaines situations difficiles, au cours desquelles son déclin risquerait d’être apparent. 
La plupart du temps, c’est au cours de ce stade que la maladie d’Alzheimer est diagnostiquée

D’après l’échelle de Reisberg, la durée moyenne de ce stade est de deux ans environ


5. Alzheimer stade 5

Lorsque la passation du test indique que la personne se situe au stade 5, cela signifie qu’elle souffre d’un déclin cognitif relativement sévère (ou démence modérée). Ce déclin se caractérise par un besoin d’assistance pour effectuer certaines tâches. 
En effet, la personne a besoin d’aide pour effectuer des gestes quotidiens importants (comme se laver et choisir ses vêtements). Les trous de mémoire sont aussi plus importants, ce qui peut entraîner des difficultés à :

  • se souvenir de la date du jour, du mois et de la saison (désorientation temporelle)
  • se repérer dans l’espace (désorientation spatiale) ;
  • se remémorer son adresse ou son propre numéro de téléphone ;
  • se rappeler des prénoms de certaines personnes proches (comme ses petits-enfants) ;
  • résoudre des calculs mentaux simples (comme décompter de 4 en 4 à partir du nombre 40 ou de 2 en 2 à partir du nombre 20). 

Toutefois, la personne est toujours en mesure de se souvenir d’informations relatives à son passé comme les noms de ses parents et de son conjoint ou encore le nom de l’école fréquentée lorsqu’elle était enfant. Elle parvient également à se nourrir et à se rendre aux toilettes en toute autonomie. Elle garde aussi en mémoire un certain nombre de faits majeurs qui se sont déroulés au cours de sa vie personnelle et dans le monde. 

D’après l’échelle de Reisberg, la durée moyenne de ce stade est de trois à dix ans environ

💡 Bon à savoir
Pour pallier ses troubles de désorientation temporelle, votre proche appréciera peut-être l’aide-mémoire numérique LiNote. Grâce à son horloge Alzheimer et à son calendrier numérique, LiNote apporte de précieux repères à tout moment de la journée. Il affiche l’heure, la date du jour et la période de la journée (matin, après-midi, soir) pour permettre aux personnes désorientées de ne plus se sentir perdues. De plus, LiNote affiche l’emploi du temps (du jour et de la semaine) de votre parent pour l’aider à ne plus rien oublier.  


6. Alzheimer stade 6

Lorsque la passation du test indique que la personne se situe au stade 6, cela signifie qu’elle souffre d’un déclin cognitif grave (ou démence modérément grave). Ce déclin nécessite une assistance pour la plupart des activités quotidiennes comme le simple fait de devoir se déplacer ou d’aller aux toilettes, par exemple.

De plus, la personne présente des difficultés à : 

  • s’habiller en autonomie (elle peut avoir du mal à choisir les vêtements qui sont adaptés à la saison, elle peut aussi inverser ses chaussures ou mettre son pyjama par-dessus sa tenue, par exemple)
  • effectuer à sa toilette
  • se souvenir des prénoms de personnes très proches comme ses enfants ou son/sa conjoint(e) ; 
  • se rappeler des événements récents qui ont eu lieu dans sa vie ; 
  • se souvenir de certains moments forts de son passé ; 
  • s’exprimer à travers le langage (aphasie) ;
  • effectuer certains gestes réflexes du quotidien (comme s’essuyer les mains ou tirer la chasse d’eau, par exemple)

Au cours de ce stade, la personne peut également présenter : 

  • de forts symptômes de désorientation temporo-spatiale ;
  • des incontinences (urinaires ou fécales)
  • des troubles du sommeil (insomnie la nuit et besoin de dormir en journée) ;
  • des troubles de l’humeur, du comportement et de la personnalité qui peuvent générer des hallucinations (par exemple, la personne peut parler à une personne imaginaire), des symptômes obsessionnels (par exemple, elle répète constamment les mêmes activités de ménage), des symptômes d’anxiété (par exemple, la personne est souvent agitée)

D’après l’échelle de Reisberg, la durée moyenne de ce stade est d’environ deux ans et demi. Ainsi, l’espérance de vie d’une personne atteinte d’Alzheimer au stade 6 est de 3 à 7 ans environ


7. Alzheimer stade 7

Lorsque la passation du test indique que la personne se situe au stade 7, cela signifie qu’elle souffre d’un déclin cognitif très grave (ou démence grave) et qu’elle se trouve au dernier stade de la maladie d’Alzheimer
Ses fonctions motrices et langagières ne sont plus fonctionnelles. La personne ne parvient plus à marcher et présente une rigidité généralisée à l’ensemble du corps. Le risque de chutes est donc plus élevé. Elle a également de grandes difficultés à prononcer certains mots et phrases de manière intelligible. 

Enfin, tous les besoins de base doivent être comblés par une assistance : la personne ne semble plus vraiment être en mesure de contrôler son corps à l’aide de son cerveau. Ainsi, elle nécessite une aide pour se laver, se rendre aux toilettes, manger, etc. Elle peut également commencer à présenter des troubles de la déglutition.

D’après l’échelle de Reisberg, l’espérance de vie d’une personne atteinte de la maladie d’Alzheimer au stade 7 est de un à trois ans environ

💡 Bon à savoir
Si vous souhaitez mieux comprendre son système d’évaluation, voici l’échelle de Reisberg en pdf. Sachez que d’autres tests standardisés comme le Mini-Mental State Examination permettent également de suivre l’évolution de la maladie d’Alzheimer à partir des symptômes observés. 

Papi et Mamie
peuvent enfin recevoir des nouvelles de toute la famille !
Sans devoir apprendre à utiliser une tablette

Photo

Visio

Message


Tout savoir sur la maladie d’Alzheimer

L’échelle de Reisberg : définition et présentation des 7 stades de la maladie d’Alzheimer