Alzheimer : qu’est-ce que le test BREF ?

Avez-vous déjà entendu parler du test BREF ? Il s’agit d’une évaluation complète qui permet de repérer la présence d’un dysfonctionnement cérébral chez une personne. 
Tout comme les autres tests neuropsychologiques, il peut notamment contribuer à dépister la présence de la maladie d’Alzheimer ou d’une démence apparentée. 
Dans cet article, découvrez tout ce qu’il y a à savoir sur le test BREF !

Test BREF : définition 

Le test BREF (pour Batterie Rapide d’Efficience Frontale) est un test neuropsychologique qui est utilisé pour dépister la présence de troubles des fonctions exécutives. Il a été développé en 2000 par Dubois et Pillon. 

Chez l’homme, la partie du cerveau impliquée dans les fonctions exécutives se trouve à l’avant du cerveau, juste derrière le front : on parle de zone frontale. C’est grâce à cette zone du cerveau que nous sommes capables d’accorder beaucoup d’attention à une situation, de raisonner ou encore de planifier des actions bien précises pour atteindre un but. 

À quoi servent les fonctions exécutives ? 

Faire son lit, lacer ses chaussures, mettre le couvert, … Toutes ces actions sont automatiques et ne nécessitent pas d’attention particulière. Au contraire, les situations complexes, nouvelles ou non routinières (ex : déviation sur la route qui impose de changer son itinéraire habituel, imprévu qui décale un rendez-vous) nécessitent beaucoup plus d’attention et font intervenir ce que l’on appelle “les fonctions exécutives” du cerveau. 

Les fonctions exécutives permettent donc à notre cerveau : 

  • de s’adapter aux nouvelles situations ; 
  • de réaliser plusieurs actions à la fois (on parle “d’attention divisée”) ; 
  • d’organiser et de planifier des tâches dans le but d’atteindre un objectif bien précis ; 
  • d’interrompre une action lorsqu’elle n’est plus adaptée à la nouvelle situation (on parle “d’inhibition”) ;
  • ou encore d’adapter ce qui a été planifié en fonction de notre environnement et effectuer des ajustements si nécessaire (on parle de “flexibilité”)

Trouble des fonctions exécutives : qu’est-ce que c’est ?

Lorsqu’une lésion cérébrale (due à un traumatisme crânien, un accident vasculaire cérébral, une tumeur, une maladie neurodégénérative, …) se trouve au niveau de la “zone frontale” du cerveau, les fonctions exécutives peuvent être perturbées. On parle alors de “trouble des fonctions exécutives”, de “syndrome frontal” ou encore de “syndrome dysexécutif”. 

Concrètement, un trouble des fonctions exécutives peut se caractériser par une difficulté à : 

  • empêcher une action qui n’est pas adaptée à la situation en cours (ex : jeter le couteau de cuisine à la poubelle en même temps que les épluchures de légumes au lieu de le nettoyer) ;
  • faire preuve de flexibilité en adaptant son comportement (ex : ne pas réussir à suivre une conversation parce que les interlocuteurs changent rapidement de sujet) ;
  • remplacer une ancienne information par une information nouvelle (ex : se rendre à un magasin à des horaires qui ne sont plus d’actualité depuis longtemps)
  • faire deux tâches à la fois (ex : ne pas réussir à regarder la télévision tout en surveillant le poulet qui cuit dans le four)
  • planifier et organiser un événement (ex : ne pas savoir à quelle heure se préparer pour arriver à l’heure à un rendez-vous)

Généralement, les personnes qui souffrent d’un trouble des fonctions exécutives souffrent également de difficultés sociales, familiales et professionnelles


💡 Bon à savoir
Les troubles des fonctions exécutives font partie des symptômes de la maladie d’Alzheimer et de certaines formes de démence (comme la démence à corps de Lewy et la démence fronto-temporale). Ainsi, ce test peut également contribuer à repérer la présence de l’Alzheimer ou d’une maladie apparentée. 


À qui s’adresse le test BREF ? 

Le test BREF s’adresse à toutes les personnes qui semblent avoir des difficultés d’attention, de raisonnement, de planification des tâches, … Il est souvent utilisé chez les personnes âgées qui présentent des symptômes de démence comme dans la maladie d’Alzheimer. 

Si votre proche est gêné par ce type de troubles au quotidien et qu’il a par exemple du mal à organiser ses journées, vous pourrez lui offrir le calendrier numérique LiNote. Grâce à lui, votre parent pourra toujours avoir l’emploi du temps de sa journée (ou de sa semaine) sous les yeux, ce qui l’aidera à se sentir rassuré et à apaiser son anxiété. Avec LiNote, il n’aura plus à culpabiliser de ne pas réussir à planifier ses activités ni à avoir des trous de mémoire. Il lui suffira simplement de suivre ce qui est indiqué sur son emploi du temps pour ne rien manquer ! 

Quelles sont les fonctions cognitives évaluées lors du test BREF ? 

Comme nous l’avons vu précédemment, les fonctions cognitives évaluées lors du test BREF correspondent au groupe des “fonctions exécutives”. On dit que ces fonctions cognitives sont de “haut niveau” car elles nous permettent d’atteindre des buts précis et de nous adapter sans cesse à notre environnement. 
On retrouve : 

  • la mémoire de travail
    Elle permet d’assembler les différentes informations visuelles (images, trajets,…) et auditivo-verbales (mots, notes de musique, …) dans notre cerveau. Par exemple, elle nous permet de faire du calcul mental, d’actualiser mentalement notre liste pendant les courses, de nous rappeler d’une question à poser alors que l’on suit un cours, …
  • l’inhibition (ou contrôle inhibitoire)
    Elle permet de résister à la volonté de faire quelque chose et d’adopter un comportement plus adapté au contexte et au but à atteindre. Par exemple, elle permet de faire abstraction d’une discussion qui a lieu à proximité pour se concentrer uniquement sur un échange que l’on a avec un ami.
  • la flexibilité mentale
    Elle permet d’ajuster nos comportements en fonction de l’évolution d’une situation. Par exemple, c’est grâce à la flexibilité mentale que l’on est capable d’adapter notre itinéraire habituel pour rentrer chez soi en cas de déviation.
  • la planification
    Elle permet de nous organiser et de définir l’ordre des différentes étapes à suivre pour atteindre un objectif. Par exemple, c’est grâce à la planification que l’on est capable de réaliser une recette de cuisine ou de faire un exercice de mathématiques. 

Comment est-ce que le test BREF se déroule ? 

Le test BREF se déroule dans un environnement calme, sans bruit ni distraction. Il est très rapide car il dure seulement 10 minutes. La personne qui passe le test se retrouve seule avec le professionnel de santé chargé de la passation. 

En quoi consiste la BREF (batterie d efficience frontale) ? 

La BREF test se compose de 6 épreuves qui permettent d’évaluer les principales fonctions exécutives. Votre proche s’apprête à passer ce test ? Voici le détail de chaque épreuve avec leur système de notation.  

1. L’épreuve des similitudes

Lors de cette épreuve, votre proche devra être capable de donner un point commun entre deux ou trois objets

“En quoi se ressemblent : 
une banane et une orange (réponse attendue : ce sont des fruits) ; 
une table et une chaise (réponse attendue : ce sont des meubles) ; 
une tulipe, une rose et une marguerite (réponse attendue : ce sont des fleurs).” 

Quelle est la cotation pour cette épreuve ?

Pour cette épreuve, le système de notation est le suivant : 

  • les 3 réponses sont correctes = 3 points 
  • 2 réponses sont correctes = 2 points 
  • une seule réponse est correcte = 1 point 
  • aucune des réponses données n’est correcte = 0 point 

2. L’épreuve de fluence verbale
(flexibilité mentale) 

Pour cette épreuve, votre proche devra être capable d’énumérer le plus de mots possible commençant par une lettre indiquée au tout début de l’épreuve (pendant une minute) :

“Donnez-moi autant de mots que possible commençant par la lettre “S”, sauf des prénoms ou des noms propres.” 
Si au bout de 5 secondes, votre proche n’a toujours pas donné de mot, le professionnel de santé lui donnera un exemple : “serpent, par exemple”.
Et si au bout de 10 secondes, il n’a toujours rien prononcé, le professionnel de santé lui indiquera un nouveau mot en ajoutant “Vous voyez, n’importe quel mot qui commence par la lettre S”


💡 Bon à savoir : les répétitions de mots ou les variations (comme “sac” et “sac de couchage”, par exemple) ne comptent pas. 


Quelle est la cotation pour cette épreuve ?

Pour cette épreuve, le système de cotation est le suivant : 

  • plus de 9 mots = 3 points 
  • entre 6 à 9 mots = 2 points 
  • entre 3 à 5 mots = 1 point 
  • moins de 3 mots = 0 point

3. L’épreuve de séquence motrice de Luria
(programmation)

Lors de cette épreuve, le professionnel de santé demandera à votre proche de reproduire les mêmes gestes que lui

“Regardez exactement ce que je fais” – le professionnel de santé réalisera 3 fois la séquence de mouvements suivants : “poing, bord de main, paume” avec la main gauche – puis demandera à votre parent : “Maintenant faites la même chose de la main droite avec moi puis ensuite vous devrez le faire tout seul”

Le professionnel de santé effectuera donc la séquence avec votre proche 3 fois pour vérifier qu’il a bien compris puis lui demandera de la réaliser tout seul une fois. 

Quelle est la cotation pour cette épreuve ?

Voici le système de cotation pour cette épreuve : 

  • est capable d’effectuer au moins 6 séries à la suite seul = 3 points 
  • est capable d’effectuer au moins 3 séries à la suite seul = 2 points 
  • est capable d’effectuer 3 séries à la suite mais grâce au professionnel de santé = 1 point 
  • ne parvient pas à effectuer 3 séries même avec l’aide du professionnel de santé = 0 point

4. L’épreuve de consignes conflictuelles
(sensibilité à l’interférence)

Dans cette épreuve, votre proche devra faire abstraction de ce que fait le professionnel de santé pour suivre la consigne énoncée : 

“Je vous demande de taper dans vos mains deux fois quand je tape une seule fois”. Ensuite, il ajoutera : “Tapez dans vos mains une fois lorsque je tape deux fois”

Pour s’assurer que votre proche a bien compris l’exercice, le professionnel de santé lui proposera d’effectuer chacun de ces deux exercices trois fois. 

Pour évaluer sa capacité à faire abstraction d’un événement, le professionnel de santé effectuera ensuite la série suivante et lui demandera d’adopter le comportement correspondant à ce qui vient d’être appris : 1 frappement – 1 frappement – 2 frappements – 1 frappement – 2 frappements – 2 frappements – 2 frappements – 1 frappement – 1 frappement – 2 frappements. 

Quelle est la cotation pour cette épreuve ?

Pour cette épreuve, le système de cotation est le suivant : 

  • aucune erreur : 3 points 
  • 1 ou 2  erreurs = 2 points
  • plus de 2 erreurs = 1 point 
  • suit le rythme du professionnel de santé au moins 4 fois à la suite = 0 point

5. Go/no go
(inhibition de comportement) 

Au cours de cette épreuve, le professionnel de santé commencera par demander à votre proche : “Maintenant on change la règle. Frappez une fois dans les mains lorsque je frappe une fois”. Il vérifiera alors que l’exercice a bien été compris en lui demandant de l’effectuer à trois reprises. 

Ensuite, il ajoutera : “Et lorsque je frappe deux fois, ne frappez pas dans les mains”. Une fois encore, il vérifiera que l’exercice a bien été compris en lui proposant de le faire trois fois. 

Enfin, il évaluera la capacité de votre parent à inhiber un comportement en effectuant la série suivante : 1 frappement – 1 frappement – 2 frappements – 1 frappement – 2 frappements – 2 frappements – 2 frappements – 1 frappement – 1 frappement – 2 frappements. 

Quelle est la cotation pour cette épreuve ?

Voici le système de cotation pour cette épreuve : 

  • aucune erreur : 3 points 
  • 1 ou 2 erreurs = 2 points 
  • plus de 2 erreurs = 1 point 
  • suit le rythme du professionnel de santé au moins 4 fois à la suite = 0 point

6. Comportement d’utilisation
(autonomie environnementale) 

Pour cette dernière épreuve, le professionnel de santé placera les mains de votre proche sur ses genoux (paumes face au ciel). Sans dire quoi que ce soit et sans le regarder, le professionnel de santé approchera ses mains de celles de votre parent et touchera légèrement ses paumes pour vérifier ses réflexes

Si votre proche referme bien les mains sur celle du professionnel de santé, ce dernier lui demandera alors : “Ne me prenez pas les mains cette fois-ci.” puis recommencera son geste. 

Quelle est la cotation pour cette épreuve ?

  • applique bien la consigne et ne prend pas les mains du professionnel de santé = 3 points 
  • hésite et demande ce qu’il doit faire = 2 points 
  • prend les mains sans hésitation = 1 point 
  • prend les mains alors que le professionnel de santé lui re-demande de ne pas le faire = 0 point

💡 Vous souhaitez avoir un aperçu de ce test ? Voici le test BREF en pdf


Batterie rapide d efficience frontale : cotation et interprétation 

Le test BREF est évalué sur 18 points, répartis en 6 épreuves. Comme nous l’avons vu précédemment, chaque épreuve peut rapporter 3 points maximum. 

Pour une personne ayant effectué sa scolarité jusqu’au collège, on considère qu’un résultat inférieur à 16 peut révéler la présence d’un trouble des fonctions exécutives.
Pour les personnes ayant arrêté les études plus tôt, un score inférieur à 15 est problématique. 

Quels sont les principaux avantages du BREF test ? 

Les principaux avantages du test cognitif BREF sont qu’il : 

  • est facile et rapide à passer
  • est bien accepté par les personnes évaluées
  • est complet, ce qui le rend particulièrement sensible à un éventuel dysfonctionnement des lobes frontaux ;
  • possède un seul système de cotation

Quelles sont les principales limites du BREF test ? 

Comme tous les autres tests neuropsychologiques, le test BREF n’est pas suffisant pour établir un véritable diagnostic. Il sera donc nécessaire de le coupler à d’autres tests et examens complémentaires. 


A lire aussi…

Alzheimer : qu’est-ce que le test BREF ?